À la uneÉtudiantSociété

Jobs étudiants : quels sont les secteurs où on embauche ?

C’est la rentrée ! Des millions d’étudiants vont fouler les bancs des universités et des écoles dès septembre. Beaucoup seront également à la recherche d’un job étudiant pour payer leur loyer, leurs études ou encore mettre un peu d’argent de côté. Dans cette jungle à l’emploi, nous vous présentons les secteurs où on embauche.

En 2021, c’était 40% des étudiants qui exerçaient une activité rémunérée à côté de leurs études. S’il est possible de trouver du travail au sein des campus universitaires, 98% des jobs exercés par les étudiants se trouvent à l’extérieur des lieux d’enseignements.

1. La garde d’enfants et l’aide aux devoirs

C’est le premier secteur privilégié par les étudiants, 18% d’entre eux y ont travaillé en 2021. En proposant des contrats de six à douze heures par semaine, « la garde d’enfants est le domaine le plus adaptable pour ce qui est du volume horaire », raconte le directeur associé de Jobmania au Parisien Étudiant. Ce job requiert de la patience mais surtout de la créativité pour occuper les enfants après l’école. Certains passent par des agences spécialisée comme Kinougarde ou bien préfèrent poster des annonces sur des sites de recrutement.

Pour ce qui est de l’aide aux devoirs, les étudiants peuvent choisir leurs disponibilités et sont mieux rémunérés que le Smic. Autre avantage intéressant, ce job offre la possibilité de faire des cours aussi bien à domicile qu’à distance en visioconférence. Les mathématiques et l’anglais sont les matières les plus recherchées, alors si vous êtes à l’aise, tentez votre chance ! De nombreux organismes Anacours ou Acadomia recrutent des étudiants dans toute la France.

2. Travailler dans la grande distribution

Le secteur de la grande distribution recrute également beaucoup d’étudiants, que cela soit pour les week-ends ou bien pour les vacances scolaires. De nombreux CDI et CDD sont proposés, faisant ainsi de ce secteur le deuxième où les étudiants travaillent le plus. Vendeur, caissier pour une enseigne de prêt-à-porter ou bien dans les magasins de chaîne alimentaire, il y en a pour tous les goûts.

3. L’hôtellerie et la restauration

Le milieu de l’hôtellerie et de la restauration recherchent sans cesse de nouveau employés. Pourquoi ? Depuis la crise du Covid, ces milieux ont été fortement impactés. Entre février 2020 et février 2021, le secteur de l’hôtellerie et de la restauration a perdu 237.000 employés. Si la crise est maintenant passée, la pénurie de personnel dans ce milieu continue d’accroître. D’après l’Umih (Union des métiers et des industries de l’ hôtellerie), entre 200 000 et 300 000 emplois restaient non pourvus dans le secteur de l’hôtellerie-restauration en fin d’année 2022. Beaucoup d’étudiants s’orientent vers ce secteur car il s’adapte à leurs horaires en étant flexible. L’hôtellerie et la restauration accueillent 14% des étudiants qui ont un job à côté de leurs études.

4. L’événementiel

Le secteur de l’événementiel est reparti de plus belle après la fin de la crise du Covid. De nombreuses agences d’hôtes et hôtesses recrutent régulièrement pour des missions ponctuelles. Ce job demande de respecter la règle d’or du « 2P2S » c’est à dire « ponctualité, présentation, service et sourire ». Parler des langues étrangères est un plus mais pas obligatoire. En tant qu’hôte ou hôtesse, vous pourrez assister à des salons, des concerts ou encore travailler dans des palaces. Les missions sont diverses et l’employé peut accepter ou refuser des missions selon son emploi du temps. Pratique quand il s’agit de concilier cours et job.

Voici quelques noms de sociétés spécialisées dans ces métiers : PenelopeTrinity, Charlestown, Profil.

5. La restauration rapide

McDonald’s, Burger King ou encore Quick, les chaînes de restauration rapide embauchent sans cesse des étudiants. Chez McDonald’s par exemple, les jobs étudiant représentent jusqu’à 40 % des effectifs. « Nous avons développé un véritable savoir-faire pour accueillir les étudiants en adaptant les horaires et en sanctuarisant les périodes de révision et d’examen », explique Hervé Baron, vice- président RH de McDonald’s France au Parisien Étudiant. 80 % des contrats proposés aux étudiants sont des CDI, avec un maximum de 24 heures par semaine. Ce qui séduit également les étudiants chez ces enseignes, c’est leur localisation. Ce type de restaurant s’implante dans des zones d’activités ou dans les centres-villes, qui sont des endroits où les campus sont également présents.

Ces domaines recrutent tout au long de l’année, alors à vos CV !

À lire aussi : Pourquoi le coût de la vie des étudiants va augmenter à la rentrée ?

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSociété

5 conseils pour bien se préparer aux examens

À la uneSéries Tv

La "pépite" du vendredi : qui se souvient de "Les amis de Chico" ?

À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : vers un changement de taille à la rentrée ?

À la uneCultureSociété

Metoo : et maintenant au tour d'Edouard Baer ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux