À la uneActualité

Johnny Depp vs Amber Heard : les révélations du procès

Le procès Johnny Depp vs Amber Heard n’en finit pas. Après la femme de ménage, le garde du corps de Johnny fait lui-aussi des révélations sur les violences du couple.

Alors que la bataille judiciaire a débuté en 2015 lorsqu’Ambre Heard a accusé son ex-conjoint de violences conjugales, les révélations n’en finissent pas. En août 2016, les deux avaient trouvé un accord de près de 7 millions de dollars… Avant que rebondissements et plaintes ne reprennent. Johnny Depp a depuis porté plainte pour diffamation.

Après avoir avoué un “coup de tête accidentel“, accusé Amber Heard d’avoir déféqué dans leur lit… Quel sera le prochain rebondissement de ce procès révélant les dessous toxiques de la relation que les deux acteurs entretenaient dans le passé ?

Malcolm Connolly, l’ancien garde du corps du couple, s’exprime

Depuis le 7 juillet, Johnny Depp fait donc face à The Sun et son propriétaire, accusé d’avoir présenté comme avérées, les plaintes de son ex-femme après l’avoir qualifié de “frappeur d’épouse“. De son côté, l’acteur de Pirates des Caraïbes réfute les faits l’accusant de violences conjugales.

Les accusations ne cessent pas. Ce mardi 14 juillet, la justice a recueilli plusieurs témoignages. Lors de son audition, leur ancienne femme de ménage a déclaré : “Mme Heard m’a dit que les photos que j’avais prises des excréments avaient détruit son mariage”. L’ancien garde du corps du couple était lui-aussi attendu à la barre.

“Je n’aurais jamais toléré qu’un homme frappe une femme. Peu importe l’homme. Et même si c’est mon patron.”

The Guardian a recueilli ses propos. Ce dernier a alors évoqué une histoire ayant fait le tour des tabloïds en 2015. Alors qu’il se trouvait en Australie pour le tournage du dernier volet de Pirates des Caraïbes, une violente dispute avait éclaté entre lui et sa femme. Se soldant pour Johnny Depp par une arrivée aux urgences pour un doigt coupé. A l’époque, Malcolm Connolly avait assuré que l’acteur s’était coincé le doigt dans une porte. Avant de se contredire lors de son audition en racontant qu’Amber Heard était responsable de cet acte après lui avoir balancé une bouteille de vodka dessus. L’objectif était de “protéger la production du film” a-t-il raconté pour expliquer cette contradiction. Et qu’il était normal pour la victime de protéger son agresseur…

Cette semaine, trois de ses anciennes compagnes, Vanessa Paradis, Winona Ryder et enfin Amber Heard sont attendues pour témoigner au tribunal à Londres.

A lire aussi : Pirates des Caraïbes : Margot Robbie remplace Johnny Depp

Crédits : Pacific Coast News/ABACA

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéFaits Divers

5 éléments pour comprendre … l’affaire Marie Trintignant

À la uneActualitéFrance

Mineurs isolés : les mots d’Eric Zemmour lui valent une condamnation

À la uneHigh Tech

Locket : c’est quoi cette nouvelle application qui cartonne aux États-Unis ?

À la uneActualitéSport

Après l’Open d’Australie, Novak Djokovic risque-t-il de louper Roland-Garros ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux