À la uneActualitéFranceSociété

Journée d’hommages à l’abbé Pierre, mort il y a dix ans

Pierre

Dix ans après la mort de l’abbé Pierre à l’âge de 94 ans, des hommages sont organisés dimanche 22 janvier. L’association Emmaüs qu’il a fondée appelle à prolonger son combat contre la pauvreté. Elle a organisé une opération de mobilisation sur la place de la République et lancé le hashtag #OnContinue sur Twitter.

De nombreux événements sont organisés ce dimanche 22 janvier pour rendre hommage à l’abbé Pierre – Henri Grouès de son vrai nom – décédé il y a dix ans. Une conférence à la Bourse du Travail et une grande fête place de la République sont organisées en mémoire au fondateur d’Emmaüs. L’association a également lancé le hashtag #OnContinue sur Twitter pour encourager la société civile à se mobiliser.

4500 compagnons d’Emmaüs mobilisés

Regroupant quelque 4500 compagnons, la Fondation vise à répondre à toutes les facettes de l’exclusion. Elle apporte son aide aux sans-abris en situation d’urgence comme aux personnes surendettées. De plus, elle agit pour la rénovation de logements insalubres ou encore la réinsertion par le travail. Elle prône également l’économie sociale et solidaire.

Pauvreté accrue et vague de froid

Si elle agit avec courage depuis dix ans, l’association de l’abbé Pierre est confrontée à des besoins de plus en plus importants. En effet, la pauvreté s’est accrue notamment à cause de la crise économique. Ainsi, Emmaüs souhaite influer sur l’élection présidentielle, en insistant sur la problématique de l’exclusion.

La vague de froid de ces derniers jours a remis en lumière les difficultés de milliers de sans-abris et l‘appel de l’abbé Pierre du 1er février 1954 au micro de Radio Luxembourg résonne toujours avec force: «Tant que dure l’hiver, que ces centres subsistent, devant leurs frères mourant de misère, une seule opinion doit exister entre hommes: la volonté de rendre impossible que cela dure».

Hommages en cascade

Responsables associatifs, chercheurs et experts se sont rendus à la Bourse du travail à Paris. Parmi les invités, l’essayiste, agriculteur bio et fondateur du mouvement citoyen Colibris, Pierre Rabhi, la féministe Caroline de Haas, ou encore le président de la Fondation pour la nature et l’homme Nicolas Hulot étaient présents.

A lire aussi : Ouverture du centre d’accueil pour les migrants à Paris

Dans un communiqué, le président de la République François Hollande a salué «la mémoire de ce résistant,«frère des pauvres et provocateur de paix» qui a dédié sa vie au service des plus démunis, à la lutte contre l’exclusion et au dialogue inter-religieux”.

Crédit Photo à la Une : GILLES LEIMDORFER/AFP

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Lens-Lille : Un supporter lillois poursuivi pour s'être masturbé dans les tribunes

À la uneSéries Tv

Pas de saison 2 pour Hit & Run sur Netflix

À la uneActualitéCultureLittératureSéries Tv

Comprendre le Cycle de Fondation de Isaac Asimov en 5 minutes

À la uneActualitéFrancePolitique

Le QR Code du pass sanitaire d'Emmanuel Macron fuite sur les réseaux sociaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux