ActualitéBrèvesHigh Tech

Kitty Hawk annonce la mise en vente du Flyer, engin individuel volant, pour fin 2017

Le Flyer, "un engin volant" en vente d'ici fin 2017

La startup Kitty Hawk a dévoilé hier une vidéo de son engin volant, le Flyer. La firme a pour objectif de le commercialiser en fin d’année 2017.

 

Selon de nombreux films et romans de science-fiction, nous étions censés avoir des voitures volantes en 2017. Force est de constater que nous attendons toujours ces engins futuristes. En attendant la voiture, nous pourrons tout de même avoir un engin volant pour la fin de l’année.

 

Une startup à l’origine du premier engin volant fiable

A l’origine de cette innovation, on retrouve une startup américaine, Kitty Hawk. Implantée à Moutain View en Californie, cette société est une des plus prometteuses aux États-Unis. Grâce à ses rêves d’engins volants, Kitty Hawk a vu sa réputation augmenter au fil des ans, comme en témoigne le récent soutien de Larry Page, cofondateur de Google.

Après plusieurs mois d’annonces, la startup a dévoilé hier une vidéo de son prototype : on peut y voir l’engin effectuer plusieurs vols au-dessus d’un lac. Avec une apparence assez originale, l’engin ressemble en fait à une plateforme équipée de deux flotteurs et de rotors, comme pour un hélicoptère. Cependant, les amateurs de vitesse seront un peu déçus puisque la vitesse du Flyer sera de 40 km/h. Un chiffre qui peut s’expliquer par le poids de l’engin : une centaine de kilos.

Kitty Hawk veut commercialiser le Flyer, premier engin volant, pour fin 2017

 

Première étape dans l’industrie de la voiture volante

Pour voler d’une ville à l’autre, il faudra toutefois patienter encore un peu. Le Flyer ne permet pour l’instant que de voler au-dessus de plans d’eau douce, ce qui limite d’entrée la pratique de cet engin. Bonne nouvelle pour ceux qui se trouvent près d’un lac : vous n’aurez pas besoin d’une licence de pilotage, deux heures de formation suffiront pour prendre en main le véhicule.

Après la bonne nouvelle vient la mauvaise : le véhicule ne sera commercialisé qu’aux États-Unis et une distribution hors des terres américaines n’est pour l’instant pas prévue. Quant à son prix, il n’a pas encore été communiqué mais il ne fait aucun doute que le bébé coûtera une belle fortune. En guise de sympathie, Kitty Hawk a annoncé que pour 100 dollars, des gens pourraient être placés sur la liste d’attente. Ils bénéficieront ainsi d’une réduction de 2000 dollars au moment de l’achat. C’est déjà ça de gagné pour pouvoir voler.

Attendu pour la fin de l’année, le Flyer vient donc s’ajouter aux nombreux projets de véhicules volants. Inspirés par la science-fiction, l’industrie de la voiture volante s’annonce comme l’un des secteurs à suivre dans les prochaines années.

 

 

A lire aussi >> Airbus dévoile sa première voiture volante au salon de l’auto de Genève

Related posts
À la uneActualité

Le rappeur Ademo du groupe PNL jugé pour outrage, rébellion et usage de stupéfiants

À la uneActualitéMédias

Nouveau dérapage de Francis Lalanne sur le plateau de TPMP

À la uneActualitéSport

Vendée Globe : 300 bénévoles vont accueillir les skippers

À la uneActualitéÉtudiantFranceSociétéVie Étudiante

#Etudiantsfantômes : la mobilisation continue

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux