À la uneActualitéArtCultureInternationalPop & Geek

Kyoto Animation : lourdes pertes dans un incendie meurtrier

33 morts et 36 blessés. C’est le bilan provisoire de l’incendie qui a touché un immeuble de la célèbre compagnie japonaise Kyoto Animation. Le studio est spécialisé dans la production de séries d’animation à succès. Dix des employés envoyés à l’hôpital sont dans un état critique.

Le feu s’est déclenché vers 10 h 30 heure locale, soit 3 h 30 heure française. Les services de secours, qui ont été dépêché sur les lieux 35 camions de pompiers, ont mis trois heures à éteindre l’incendie. « Nous continuons les opérations de secours et d’évacuation des personnes coincées à l’intérieur, dont certaines sont peut-être l’incapacité de pouvoir se déplacer », a communiqué un porte-parole des sauveteurs. Pour l’instant, douze personnes en arrêt cardiaque ont été retrouvés au rez-de-chaussée et au premier étage.

Un incendie supposé criminel

La police soupçonne l’incendie d’être d’origine criminelle. « Nous avions reçu des e-mails de menaces de meurtre », a déclaré Hideaki Hatta, PDG de Kyoto Animation. « Des témoins ont déclaré avoir entendu des détonations au premier étage de Kyoto Animation et avoir vu de la fumée », ont fait savoir les pompiers. « J’ai entendu deux fortes explosions », a rajouté un témoin à la chaîne publique NHK.

Le profit du coupable présumé

L’incendiaire soupçonné est un homme de 41 ans qui a lui aussi été blessé dans l’incendie. Il est hospitalisé sous surveillance policière. Il aurait proféré des propos menaçants avant que le feu ne se déclenche. « Il a dit : vous allez mourir », selon un témoignage. Des armes blanches ont été retrouvées dans le bâtiment, sans que l’on sache si elles ont été apportées par le suspect.

Un studio renommé

Kyoto Animation, KyoAni pour les fans, s’est fait connaitre avec des séries comme La mélancolie d’Haruhi Suzumiya, Lucky Star et Violet Evergarden ainsi que les film A Silent Voice, Your Name et Liz et l’oiseau bleu. La firme possède une école d’animation, un siège à la préfecture de Kyoto et deux immeubles des studios. C’est l’un de ces deux là qui a brûlé aujourd’hui. Cet évènement a bouleversé le monde d l’animation.

Des réactions peinées

« Je reste sans mot », a écrit le premier ministre Shinzo Abe, disant prier pour les victimes de cet incendie. Si la piste de l’origine criminelle est confirmée, il s’agit de l’un des pires incendies non-accidentels au Japon. L’ambassadeur de France au Japon, Laurent Pic, a adressé ses condoléances aux personnels de Kyoto Animation et aux familles des victimes.

Une campagne de financement en ligne a été lancée pour soutenir le studio. Cette cagnotte a permis de récolter plus de 300 000 dollars en six heures.

À écouter aussi : Kyoto Animation, le goût des choses simples

Related posts
À la uneActualitéCinémaCulture

Mon Chien Stupide : Coup de cœur pour la crise de la cinquantaine

À la uneActualitéCultureFestivalFranceMusiquePolitique

5 raisons pour lesquelles on a kiffé la Fête de l’Humanité

À la uneActualitéBons PlansSoiréesSortiesSport

Noc’turne by VL : Nos conseils pour gagner vos paris

À la uneActualitéCultureFaits DiversInsoliteInternationalPop & GeekSociété

Zone 51 : le jour-j pour libérer les aliens ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux