À la uneFootSport

L1 – 31e journée : Lille crée l’exploit, Lyon perd des points, Saint-Etienne se donne de l’air, Marseille prend des points.



Paris – Lille (0-1) :

C’est le choc de cette 31e journée, Paris reçoit Lille. Les Parisiens sont leader à la différence de buts par rapport aux Dogues, et espèrent s’imposer et rester leader avant son quarts de finale aller contre le Bayern Munich, en Allemagne. Paris va avoir une première occasion, Di Maria entre dans la surface de réparation lilloise et centre, Neymar reprend de manière acrobatique le ballon mais ça passe juste à côté des cages de Maignan (7e). Bien servi dans le camp de Lille par Neymar, l’attaquant français Mbappe se retrouve dans la surface et croise son tir, bien détourné par Maignan (15e). Mais Lille va ouvrir le score avec Jonathan David, Ikoné accélère sur l’aile droite et sert dans la surface l’attaquant canadien et trompe Navas d’un plat du pied au point de penalty, contré par Marquinhos (20e). Sept minutes plus tard, Maignan manque sa relance, l’attaquant italien Moise Kean hérite du ballon et bute dans la surface sur le portier lillois à ras de terre (27e).

Début de seconde période, dans la surface de réparation Lilloise, l’attaquant argentin Angel Di Maria décroche un tir bien capté par Maignan (56e). Quelques minutes plus tard, à l’extérieur de la surface nordiste, Neymar envoie une frappe lui aussi, boxée par Maignan (61e). Lille va avoir une occasion quelques secondes plus tard, Jonathan Bamba expédie une frappe à l’extérieur de la surface qui est bien attrapé par Keylor Navas (62e). Bien servi par Weah, l’attaquant turc Burak Yilmaz bute sur Navas (78e). Mais ça va chauffer en toute fin de match, Neymar reçoit un carton rouge pour une faute sur Djalo en dehors du terrain (90e), puis Tiago Djalo aussi va recevoir un carton rouge pour avoir pris le ballon à la main après une faute sur Neymar (91e).

Lille s’impose à Paris et reprend la première place du championnat, les Parisiens ont du mal cette saison à domicile et voient Monaco et peut-être Lyon revenir sur eux concernant la deuxième place.



Lens – Lyon (1-1) :

Lens reçoit Lyon. En cas de victoire, les Gones ont l’occasion de revenir à égalité sur Paris, qui s’est incliné à domicile contre Lille (0-1). Les Lyonnais et les Lensois ont des occasions dans ce match, mais ne parviennent pas à marquer le moindre but. Anthony Lopes fait une mauvaise relance qui donne le ballon à Gaël Kakuta, il centre en retrait pour Doucouré qui allume la cage et marque, les Lensois ouvrent le score dans ce match. Mais l’arbitre Benoît Millot va consulter la VAR et refuse le but, en ayant vu la frappe légèrement détournée par le bras de Sotoca, ça fait toujours 0-0 (34e). Quatre minutes plus tard, nouvelle occasion lensoise, superbe déviation de Cahuzac pour Clauss qui reprend de volée, Lopes se détend bien pour écarter le danger (38e). Juste avant la mi-temps, sur un centre de Kadewere, Depay frappe mais Leca le gêne bien, puis un défenseur nordiste dégage le ballon, quelle occasion pour les Gones (45e).

Lens va ouvrir le score en seconde période, ouverture de Kakuta pour Clauss qui s’emmène bien le ballon, sa frappe passe entre les jambes du portier portugais (62e). Avec cette victoire si ça en reste la, les Nordistes resteront à la cinquième place. Les Lyonnais ont les occasions de revenir au score, mais n’y arrivent pas. Mais à dix minutes de la fin, Lucas Paqueta va permettre à Lyon de revenir au score dans ce match et ne pas perdre (80e).
En toute fin de match, Slimani va recevoir un carton rouge pour une semelle sur la cheville de Doucouré, et vont finir à 10 dans les toutes dernières minutes qu’il reste (89e). C’est terminé dans ce match, Lens continue sa série d’invincibilité et Lyon tombe du podium. Les Gones ont désormais la tête à leur huitième de finale de Coupe de France, contre le Red Star.



Nîmes – Saint-Etienne (0-2) :

Nîmes reçoit Saint-Etienne, un match important pour les deux équipes qui sont au plus mal cette saison, les Verts sont 15eme du championnat tandis que les Crocos sont 18eme. Première occasion dans ce match pour Saint-Etienne, sur un centre venue de la gauche, Adil Aouchiche pivote dans la surface et tente une frappe enroulée mais Baptiste Reynet capte le ballon sans problème (9e). Les Nîmois ont du mal à construire depuis le début de la rencontre, beaucoup de longs ballons perdus de leurs côté, qui profitent aux Stephanois. Sur un long ballon de Cissé dans la profondeur, Aouchiche contrôle et sert Khazri en retrait qui contrôle de la semelle et adresse une frappe puissante du droit en pleine lucarne, Reynet ne pouvait rien faire et Saint-Etienne ouvre le score (23e). A quelque minutes de la mi-temps, Ferhat pivote et frappe en force sur le poteau gauche, Koné a bien suivi pour marquer du droit, mais le drapeau s’est levé et il est signalé en position de hors-jeu (39e).

Début de seconde période, Trauco lance Bouanga dans la profondeur à gauche, le tir de l’international gabonais en angle fermé est repoussé au premier poteau par Reynet (50e). Sur un corner stephanois de Camara, Meling dévie le ballon au premier poteau, Moukoudi s’impose devant Ripart et place un coup de tête qui touche le haut de la barre transversale de Reynet (55e). Saint-Etienne va doubler la mise, Camara récupère le ballon et sert Bouanga seul, la frappe de l’international gabonais termine dans le petit filet droit de Reynet, qui n’a rien pu faire (60e). Quatre minutes plus tard, sur un long dégagement de Green, le ballon parvient à Bouanga. Il centre en retrait pour Hamouma qui marque d’une volée acrobatique de près, Saint-Etienne triple la mise (69e), mais l’arbitre Thomas Léonard refuse le but après de longues secondes passées, suspendu à son oreillette (71e).

En toute fin de match, les Crocos vont avoir un penalty suite à une faute de Green devant Aribi, et Renaud Ripart manque son penalty, repoussé sur sa droite par Étienne Green (87e). Les Verts enfoncent Nîmes et se donnent de l’air au classement 15eme, tandis que les Crocos demeurent barragistes et comptent trois points de retard sur Lorient 17eme, qui a battu Brest plus tôt dans la journée (1-0).



Marseille – Dijon (2-0) :

Marseille reçoit Dijon, dernier au classement. Les Marseillais doivent prendre des points après leur défaite dans le derby contre Nice avant la trêve internationale (3-0). Ça commence avec Payet qui dépose un long centre vers Milik mais la passe est trop profonde (1e). Depuis cette occasion, Marseille n’arrive plus à se créer des situations et n’a toujours pas cadré la moindre frappe dans ce match. Centre de Benzia vers Lautoa, mais le ballon est captée par Mandanda (17e). Corner pour l’OM frappé par Payet, Balerdi arrive lancé au premier poteau pour placer sa tête qui termine au fond du filet (45e).

Début de seconde période, Kamara trouve dans la profondeur Lirola dont le centre en retrait arrive jusqu’à Payet, mais le Réunionnais manque le cadre, occasion pour Marseille (54e). Cinq minutes plus tard, bien décalé par Arkadiusz Milik, Payet se retrouve dans la surface et voit son tir du droit repoussé par Allagbé (59e). Les Marseillais dominent cette seconde période et sont mieux rentrés dans le match mais n’arrivent pas à doubler la mise. Sur un coup franc excentré par Payet, Alvaro dévie le ballon au premier poteau avant qu’Ecuélé Manga ne le prolonge dans ses filets, les Phocéens doublent la mise (78e).

L’OM s’impose sans briller grâce à des buts de Balerdi et Alvaro Gonzalez et revient à un point du RC Lens, 5eme, Dijon reste dernier.



Le résultat des autres matchs de cette 31eme journée de Ligue 1 :

Monaco – Metz (4-0).
Angers – Montpellier (1-1).
Nantes – Nice (1-2).
Reims – Rennes (2-2).
Lorient – Brest (1-0).
Bordeaux – Strasbourg (2-3).

Related posts
À la uneBrèvesCinéma

Marvel : la bande d’annonce de Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux dévoilée

À la uneBrèves

Chine : des scientifiques ont créé 132 embryons homme-singe

À la uneBrèvesFaits Divers

Un couple de retraités réserve prés de 800 créneaux de vaccination

À la uneCultureInternational

5 éléments pour comprendre … le démon Valak (Conjuring 2, La Nonne)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux