Non classé

L1 – 32e journée : Lille à la joie, Paris confirme, Montpellier accroche le nul, Monaco s’impose logiquement !



Metz – Lille (0-2) :

Metz reçoit Lille en ouverture de la 32e journée, les Dogues en forme cette saison doivent s’imposer si ils veulent espérer être champions à 6 journées de la fin. Bon début de match pour Metz qui va obtenir un coup franc aux 30 mètres après une faute de Fonte sur Leya Iseka, l’ancien Marseillais (12e). Après ce coup franc joué en deux temps, l’arbitre va contrôler la VAR, et accorde le penalty pour les Messins. C’est manqué par Leya Iseka, après que Maignan soit parti du bon côté de cette frappe croisée (16e). C’est la pause à Saint-Symphorien les deux équipes n’ont pas réussi à marquer le moindre but, il reste une seconde période pour que cela change.

Début de la seconde période, Metz va avoir une occasion avec Pape Sarr qui touche le poteau, sa tentative déviée laisse Maignan sur place, mais ce dernier est sauvé par son poteau (51e). Mais c’est les Lillois qui vont être les plus réalistes dans ce match, Burak Yilmaz réalise un appel sur une ouverture de Renato Sanches et fusille Oukidja d’une frappe au premier poteau dans la surface (61e). Boulaya prend sa chance au loin, le rebond est dangereux mais Maignan capte finalement le ballon (80e). Les Lillois vont obtenir un corner dans les dernières minutes du match, sur un corner joué à deux, Zeki Celik avance facilement dans la surface et frappe fort croisé, c’est au fond. Lille double la mise (88e).

Lille s’impose à Metz grâce à un grand Maignan et permet de mettre le dauphin parisien provisoirement à 6 points. Lille confirme et se rapproche d’être sacré champion, avant de recevoir Montpellier le week-end prochain, Metz se déplacera à Reims.



Strasbourg – Paris (1-4) :

Strasbourg reçoit Paris. Les Parisiens doivent gagner pour rester à la course pour le titre avant de recevoir le Bayern Munich ce mardi pour les quarts de finale retour de la Ligue des Champions. Ça commence fort avec une première grosse occasion pour les hommes de Thierry Laurey, Thomasson envoie un missile en direction de la lucarne de Navas qui écrase le poteau gauche (9e). Les Parisiens vont ouvrir le score, Kylian Mbappe accélère près du but et frappe sous les jambes de Sels (16e). Mais douze minutes plus tard, belle offensive de Danilo Pereira qui offre un ballon à Pablo Sarabia devant la surface, l’Espagnol envoie une frappe du droit croisée imparable, Paris double la mise (28e). Strasbourg va avoir une occasion avec ce tir non cadré d’Habib Diallo, superbe travail de Guilbert sur son côté droit qui adresse un bon centre pour Diallo mais sa tête passe à quelques centimètres du but de Navas (31e). Kylian Mbappe va avoir une occasion, il tente une retourné acrobatique mais ça passe à côté (42e). Paris va triplé la mise juste avant la mi-temps, Mbappe voit son coéquipier Moise Kean faire un appel puis le sert, le joueur prêté par Everton frappe en première intention et marque ce troisième but (46e). Les Parisiens mènent 3-0.

Début de la seconde période, Sergio Rico remplace Keylor Navas, sorti par précaution à cause de la fatigue. Bellegarde sert Habib Diallo sur son côté droit, mais l’attaquant est signalé en position de hors-jeu, dommage pour le Racing (56e). Quelques minutes après, Strasbourg va marquer, très bon travail de Bellegarde sur son côté droit avant d’adresser un centre pour Sahi, ce dernier devance Danilo et envoie une lourde reprise sous la barre de Rico, le Malien marque quelques secondes après son entrée en jeu (64e). Les Strasbourgeois poussent dans ce match avec Thomasson qui laisse passer pour Prcic mais l’ancien Rennais croise trop sa frappe (70e). Paris va obtenir un coup franc à 25 mètres de la cage de Sels et c’est Leandro Paredes qui va le marquer, le ballon passe au-dessus du mur strasbourgeois avant de redescendre sur la droite à pleine puissance (80e).

Avant le choc du match retour contre le Bayern Munich, les hommes de Mauricio Pochettino se sont imposés contre le Racing et reviennent à 3 points du leader lillois, qui a battu Metz en ouverture de la 32eme journée (0-2).



Montpellier – Marseille (3-3) :

Montpellier reçoit Marseille. Match important pour la course à la Ligue Europa entre ces deux équipes, les hommes de Jorge Sampaoli espère y continuer après la victoire difficile contre Dijon le week-end dernier (2-0). Mais ça va commencer rapidement avec une balle parfaite de Ferri pour Andy Delort qui parvient à lober Steve Mandanda en une touche, l’arbitre va consulter la VAR et le but est logiquement accordé au bout de 27 secondes de jeu (2e). Les deux équipes jouent vers l’avant et Marseille comme Montpellier se trouvent pas mal d’occasion. Les Héraultais vont doubler la mise avec encore une fois Andy Delort qui fixe Mandanda et marque à ras du poteau mais l’arbitre signale une position de hors-jeu (30e). Montpellier va obtenir un coup franc tiré par Mollet, le ballon est repoussé sur Laborde qui reprend le ballon mais Caleta-Car contre la balle qui partait bien (37e). Marseille va égaliser avant la mi-temps, servi par Kamara au 20 mètres, Arkadiusz Milik s’offre un petit pont sur Hilton avant d’ajuster parfaitement Omlin (42e). Mais c’est pas fini car quelques minutes après, Payet est servi au second poteau, il trouve Florian Thauvin dans la surface, sa frappe est contrée par Hilton et le ballon revient sur Gueye qui allume et trompe Omlin, les Marseillais doublent la mise à quelques secondes de la mi-temps (46e).

Début de la seconde période et Montpellier va revenir au score rapidement après la pause, superbe passe de Ferri pour Laborde qui contrôle bien en pleine course avant de frapper entre les jambes de Mandanda (46e). Terrible nouvelle pour Marseille, qui va devoir finir le match à 10. Grosse faute de Caleta-Car sur Sambia au bord de la ligne de touche, le Croate est venu avec le pied haut frapper la cheville du Montpelliérain, le rouge est logique (60e). Les Héraultais vont avoir un coup-franc tiré par Savanier, le ballon traine dans la surface et Laborde en profite puis frappe sous la barre, Mandanda est vigilant et détourné (66e). Quelques minutes plus tard, Marseille va lui aussi avoir un coup-franc tiré par Payet au second poteau, Lucas Perrin surgit et marque d’une belle tête à bout portant, Marseille est devant au score (69e).

Montpellier pousse pour se créer des occasions, Savanier frappe du gauche au 20 mètres au premier poteau, mais le ballon s’écrase sur le montant, grosse frayeur pour les Olympiens (82e). Marseille fantomatique depuis le troisième but, va voir Montpellier avoir encore une occasion avec un corner tiré par Teji Savanier, la tête à bout portant de Congré est claquée par Steve Mandanda, superbe arrêt pour le gardien français qui permet à Marseille de mener dans ce match à quelques minute de la fin (90e). Mais ça ne suffira pas, car il y aura une longue ouverture pour Arnaud Souquet qui centre en une touche pour la tête décroisée de Laborde qui trompe Mandanda, Montpellier revient à égalité dans ce match à suspens (92e).

Le résultat de ce match ne fait l’affaire de personne. Montpellier a dominé mais l’OM a su être efficace, et Montpellier va devoir être plus réaliste le week-end prochain en déplacement sur la pelouse du Stade Pierre Mauroy pour affronter le LOSC, tandis que Marseille recevra Lorient.



Monaco – Dijon (3-0) :

Monaco reçoit Dijon, dernier du championnat. Les hommes de Niko Kovac doivent s’imposer pour rester dans la course au titre qui est serré cette saison entre Lille, Paris et même Lyon. Les Monegasques vont avoir une occasion avec un tir cadré de Youssouf Fofana, le milieu frappe du droit mais Alagbé capte le ballon sans problème (2e). Encore une fois, une nouvelle occasion, Jovetic contrôle mais n’arrive pas s’emmener le ballon comme il le souhaite. L’attaquant monténégrin rejoue derrière et trouve Golovin, le Russe frappe du droit. Sa tentative est cadrée mais Allagbé capte encore une fois le ballon (10e). Les Dijonais se trouvent enfin une occasion, à la suite d’une très bonne récupération dans les pieds de Disasi, l’attaquant de Dijon file au but. Dans la surface monégasque, Baldé frappe au but mais le retour des défenseurs monégasques l’empêche d’ajuster parfaitement son tir du gauche qui est repoussé par Lecomte (38e). C’est la pause au stade Louis II, les deux équipes se neutralisent sur un score de 0-0.

Début de la seconde période et les Monégasques vont obtenir un penalty rapidement, après une faute d’Ecuele Manga sur Ben Yedder, l’attaquant de l’ASM, bien lancé par Golovin est très légèrement déséquilibré par le défenseur de Dijon, et le penalty est manqué par Ben Yedder, Alagbé a bien plongé sur sa droite pour sortir la frappe de l’attaquant de l’ASM (49e). Mais Stevan Jovetić, à l’affût après le penalty repoussé par Allagbé, l’attaquant monégasque a bien suivi et du gauche trompe le portier dijonnais, Monaco ouvre le score (50e). Dijon va avoir une occasion avec Aboubakar Kamara, sur l’action qui suit la frappe de Caio Henrique, l’attaquant du DFCO qui est lancé dans la profondeur, tente sa chance du droit. Sa frappe manque de précision et le ballon passe largement au-dessus du but de Lecomte (59e). A la suite d’une mauvaise relance de Marié, Golovin anticipe et lance l’attaquant français. Plein axe, Ben Yedder pique son ballon du droite et trompe Allagbé, Monaco fait le break (63e).

Décalé sur le côté gauche, Chala centre. Baldé tente de placer son coup de tête mais l’attaquant, trop loin du but de Lecomte, ne peut ajuster correctement sa tête, c’est facilement captée par le portier de l’ASM (76e). A quelques minutes de la fin du match, Monaco va obtenir un penalty après une faute de Chafik sur Ballo-Touré, et ce sera transformer cette fois-ci par Wissam Ben Yedder, qui en avait raté un auparavant dans ce match, Monaco se met définitivement à l’abri (89e). Tenu en échec à la pause, Monaco grâce à un doublé de Ben Yedder, s’impose facilement dans ce match avant de ce déplacer sur la pelouse de Bordeaux le week-end prochain, Dijon toujours dernier recevra Nice.

https://twitter.com/AS_Monaco/status/1381289739404328967?s=20

Les résultats des autres matchs de cette 32e journée :

Rennes – Nantes (1-0).
Saint-Etienne – Bordeaux (4-1).
Lens – Lorient (4-1).
Brest – Nîmes (1-1).
Nice – Reims (0-0).
Lyon – Angers (3-0).

Related posts
Non classé

Jean Lilenstein, d’un pôle à l’autre

Non classé

Cosse Brissac 2021 @ Etrier de Paris : Live & replay

Non classé

Équitation

À la uneActualitéFranceNon classé

Un E.Leclerc obligé de contrôler le pass sanitaire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux