ActualitéHigh TechLe Monde Est FouNon classéPolitique

La 5G, qui sera le grand vainqueur ?

Eh bien non, Booba n’est pas en 5G LTE comme il l’avait annoncé dans une interview pour Konbini, car celle-ci n’est pas encore acheminée.À Pékin comme à Washington la première place de la 5G s’arrache. Le leadership mondial de l’économie repose sur ce lancement et désignera les futur géant de la tech. La 4G a généré à elle seule 125 milliard de dollars ainsi que de nombreux emplois. Les enjeux de la 5G sont triples et la première place se convoite.


American and China business fighting for 5G , vector illustration

La bataille s’annonce made in china.

Elle est présenté « comme l’internet des objets ». Elle m révolutionnera les objects et voitures connectés. Des robots vont pouvoir côtoyer notre espace vital. Elle promet de tout connecter, tout le temps. Le débit sera estimé 10 fois plus rapide que la 4G.Poussée par le gouvernement et les entreprises télécoms, la Chine fait de la 5G une affaires primordiale qui est fait partie du plan industriel « made in china 2025 ».Des sommes colossales sont déployées pour faire avancer cette technologie, soutenue par l’état et plus de 800 millions d’internautes mobiles. Une couverture nationale de la 5G est prévue pour 2020.

La fin de la Silicon Valley ?

Les américains frémissent à l’idée de voir la Silicon Valley détrônée. C’est pourquoi eux aussi mettent en place de nombreuses stratégies de développements et de recherches.Les géants de la tech sont favorables et appuient les surtaxes de Trump sur les biens chinois. Ils revalent également les prix sur des matériaux nécessaires à la conception du réseaux. Les deux clans ne cessent de se  renvoyez la balle en mettant des bâtons dans les roues de chaque adversaire.

Dernièrement, les Etats Unis et l’Australie ont interdit les téléphones Huawei sur leur territoire, pour ne laisser aucun moyen aux chinois d’espionner. Ils mettent également en garde les pays alliés tels que ; L’Allemagne, L’Australie, la France et L’Italie. Pour sa défense, Huawei a déclaré sur Twitter que les déclarations étaient infondées. Les représentants ont rajouté que cette entreprise était privée et donc complètement indépendante du gouvernement.

Pour sa défense, Huawei a déclaré sur Twitter que les déclarations étaient infondées. Les représentants ont rajouté que cette entreprise était privée et donc complètement indépendante du gouvernement.

Mourad Nora

Related posts
À la uneActualitéBasketInternationalSport

Une Fusillade éclate durant la parade des Toronto Raptors

À la uneActualitéFaits DiversFranceInsolite

Un automobiliste agresse un non-voyant après lui avoir coupé la route

À la uneActualitéFootFranceInternationalPolitiqueSport

Michel Platini placé en garde à vue.

À la uneActualité

Enfants fauchés à Lorient : Le chauffard enfin retrouvé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux