À la uneInsolite

La co-créatrice du vaccin Astra Zeneca devient une Barbie

La scientifique britannique, Sarah Gilbert, va devenir l’effigie d’une poupée Barbie. La figurine de la co-créatrice du vaccin Astra Zeneca sera en production limitée.

Une Barbie à l’effigie d’une scientifique. Ce mercredi 04 août, la société de production Mattel a annoncé la production d’une poupée à l’image de Sarah Gilbert. Cette scientifique britannique s’est fait connaître pour avoir participer à l’élaboration du vaccin, contre la Covid-19, Astra Zeneca. L’entreprise veut se démarquer de l’image superficielle que dégage ses poupées et mettre à l’honneur les femmes importantes dans la lutte contre le coronavirus.

Sarah Gilbert est professeure de vaccinologie à l’Université d’Oxford. Anoblie en juin dernier par la reine Elisabeth II, la scientifique a d’abord trouvé « très étrange » de se retrouver en Barbie. Elle reste quand même très fière de ce choix. « J’espère que les enfants qui verront ma Barbie se rendront compte à quel point les carrières scientifiques sont vitales pour aider le monde qui nous entoure » explique-t-elle dans un communiqué.

Des Barbie de plus en plus diversifiées

Crée en 1959 par le couple Ruth et Eliot Handler, la poupée Barbie s’est exportée dans le monde entier. Un succès fou puisqu’à ce jour plus d’un milliard de poupées ont été vendus depuis sa création. « L’idée que je me faisais de Barbie était qu’à travers la poupée, la petite fille pouvait devenir qui elle voulait. Barbie a toujours incarné une femme qui a le choix » avait déclaré Ruth Handler. Tout d’abord, représenté de manière stéréotypée (blanche blonde à la taille fine), la représentation de la poupée va se diversifier pour toucher un public plus large. A partir de 1980, Barbie s’ouvre à la diversité culturelle et représente la poupée dans différents métiers (femme d’affaires, journaliste, candidate aux élections présidentielle…)

La représentation de Sarah Gilbert n’est donc pas une surprise et rentre dans la stratégie du groupe. Mattel lance la production de cette poupée en quantité limitée. Elle est accompagnée de cinq autres Barbie représentant des femmes travaillant dans la médecine. Deux américaines, une infirmière, Amy O’Sullivan, et, la médecin, Audrey Cruz. La docteure canadienne Chika Stacy Oriuwa, la chercheuse brésilienne en biomédicale Jacqueline Goes de Jesus et l’Australienne Kirby White, cocréatrice d’une blouse réutilisable.

A lire aussi : Une avocate et un détenu ont été surpris…en plein rapport sexuel dans la prison de Saint-Martin-de-Ré

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux