À la uneActualitéFaits DiversFrance

Une avocate et un détenu ont été surpris…en plein rapport sexuel dans la prison de Saint-Martin-de-Ré

C’est au sein de l’établissement pénitentiaire de Saint-Martin-de-Ré, qu’une avocate et un détenu ont été surpris en plein rapport sexuel, par un surveillant. L’administration pénitentiaire s’est rapidement exprimé sur ce sujet. Elle a condamné un comportement irresponsable en cette crise sanitaire. 

Cette scène assez insolite s’est déroulé la semaine dernière, le vendredi 30 juillet, dans le département de la Charente-Maritime. Un surveillant à la prison de Saint-Martin-de-Ré, a découvert, à sa grande surprise, un détenu et son avocate en pleins ébats, rapporte Ouest-France.

Des actes lourds de conséquences

On vous le concède, cette histoire peut faire sourire, mais la maison centrale, elle, n’a pas pris cet incident à la légère. 

Tout d’abord, il faut savoir qu’en temps normal les rapports sexuels sont dans la plupart des cas, interdits en détention. Cette intimité est d’autant plus proscrite et condamné en ces temps de pandémie mondial de Covid-19, où la tolérance zéro est de rigueur. Un cluster avait notamment été détecté dans la même maison d’arrêt en avril dernier. 

Ainsi, le risque de « contamination » au Covid-19 a été souligné par le syndicat pénitentiaire des surveillants de la maison centrale. Selon les dires du personnel, l’acte est dénué de toute bonne conscience, sachant que les amants s’exposent tous les deux à des risques de santé et à des poursuites judiciaires. 

L’avocate ne sera pas poursuivi

Le parquet de La Rochelle a déclaré que des poursuites ne seront pas engagées envers l’avocate, car les faits ne relèvent pas du pénal, a rapporté le média 20 minutes. Ainsi, cette dernière peut se dire soulagée, car n’ayant pas respecté le règlement intérieur de la profession, l’avocate risquait jusqu’à la radiation du barreau.

En ce qui concerne son ancien client, une procédure disciplinaire a été ouverte du côté du barreau. Le détenu devra passer devant une commission de la discipline au sein de la maison centrale. 

À lire aussi : Un maire d’Aveyron envoie 12 500 cartes postales à Emmanuel Macron

About author

Journaliste et étudiante à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneFranceSanté

COVID 19 : la France annonce aujourd'hui 47 000 nouvelles contaminations

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Emma Bovary, la très belle adaptation du roman de Flaubert

À la uneCinémaCulture

États-Unis : Plusieurs objets de films cultes à vendre lors d'une géante mise aux enchères

À la uneSéries Tv

The Marvelous Mrs. Maisel revient le 18 février pour une saison 4

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux