À la uneActualitéInternational

La Corée du Nord et la Corée du Sud bientôt réconciliées ?

Corée

La Corée du Nord et la Corée du Sud se sont mis d’accord sur la tenue d’un sommet en avril prochain. C’est la première fois depuis une décennie qu’un tel événement aura lieu. Toutefois, le président sud-coréen Moon Jae-in précise qu’il est trop tôt pour « être optimiste ».

La Corée du Nord a dernièrement promis de cesser ses essais nucléaires à la Corée du Sud, du moins durant la période de dialogue. Ce prochain sommet a été prévu afin de mettre en place un dialogue urgent entre les deux pays. Séoul a annoncé que Pyongyang est prête aujourd’hui à aborder la question de la dénucléarisation. Cette question est longtemps restée une condition non-négociable pour la Corée du Sud.

Le premier pas vers un dialogue de fond ?

C’est donc la première fois depuis dix ans que Kim Jong-un fait un pas vers la Corée du Sud. Mais plus marquant encore, c’est la première fois depuis bien longtemps que la Corée du Nord décide de dépasser le froid et les tensions de ses relations avec les Etats-Unis.

Un premier pas avait déjà été franchi durant les J.O. d’hiver cette année, lorsque le président nord-coréen avait décidé d’envoyer sa soeur, Kim Yo Jong, comme représentante du pays en Corée du Sud. Il s’agissait d’un grand pas, puisque c’était alors la première fois qu’un membre de la dynastie de Pyongyang se déplaçait dans le sud, depuis la guerre. C’était d’ailleurs lors de sa venue que Kim Yo Jong avait communiqué au président sud-coréen, une invitation de Kim Jong-un à un sommet. Moon Jae-in avait pris la précaution de ne pas répondre sur-le-champ.

sommet

La soeur de Kim Jong-un, Kim Yo Jong, aux J.O. d’hiver

Mardi, un émissaire sud-coréen a annoncé après sa visite au Nord et sa rencontre avec Kim Jong-un, que la Corée du Nord était prête au dialogue.  Cette visite sud-coréenne est la première depuis 2007, et c’était également la première fois qu’une délégation sud-coréenne rencontrait le leader nord-coréen, au pouvoir depuis 2011.

La Corée du Nord s’ouvrirait-elle aux Etats-Unis ?

Après être revenue en Corée du Sud, la délégation sud-coréenne qui s’était rendue en Corée du Nord est partie à Washington, en vue d’une discussion des issues de cette rencontre avec Donald Trump. La Corée du Nord semble se placer en intermédiaire entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

Le 6 mars, Donald Trump a déclaré être plutôt satisfait des efforts faits par la Corée du Nord afin d’apaiser les tensions, et en vue de réfléchir à un possible désarmement nucléaire : « Pour la première fois depuis des années, un effort sérieux est fait par toutes les parties concernées. Le monde regarde et attend ! « 

Durant cette dernière rencontre de la délégation sud-coréenne avec Kim Jong-un, la question du sommet a été abordée et Pyongyang a jugé « satisfaisant » les issues des discussions. Il est encore peut-être trop tôt pour fêter une réconciliation cependant, étant donné l’historique des tensions avec la Corée du Nord en 2017.

Related posts
À la uneInternational

“Turbulences extrêmes” : que s’est-il passé à bord du vol Londres - Singapour ?

À la uneMusique

"Le goût des choses" : Anne Sila sort son nouveau single

ActualitéFrancePolitique

Européennes 2024 : sur quels sujets les députés européens agissent dans la vie quotidienne ?

ActualitéVoyages

Que voir en Égypte pendant les vacances ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux