On connait désormais le lieu où la Coupe du Monde 2026 de football sera organisée. Il s’agit du triumvirat USA-Mexique-Canada, qui l’emporte sur le Maroc. La FIFA a mis en place pour la première fois un nouveau système de scrutin.

Un nouveau mode de scrutin

En décembre 2010, la FIFA annonçait que la Russie et le Qatar étaient respectivement les pays hôtes des Coupe du Monde 2018 et 2022, après un vote de son comité exécutif. Une nouvelle qui a fait grincer des dents dans le paysage footballistique. Par conséquent, un nouveau mode de scrutin a été mis en place et a été expérimenté pour la Coupe du Monde 2026. Et c’est le trio USA-Mexique-Canada qui a raflé la mise, aux dépends du Maroc.

La FIFA a dévoilé dans la foulée les détails de ce scrutin. Sur les 211 fédérations affiliées à l’instance, 210 étaient représentées sur ce congrès, excepté le Ghana, dont la fédération vient d’être dissoute. Sept délégués ont été écartés du collège électoral, dont les quatre candidats.

Happy Germany GIF - Find & Share on GIPHY

Une très large victoire pour le triumvirat

En analysant attentivement les résultats, on voit que parmi les 203 votants, 134 ont choisi la candidature nord-américaine et 65 celle du Maroc. L’Iran n’a voté pour «aucun des deux». Cuba, la Slovénie et l’Espagne se sont abstenus, et la France a voté pour le Maroc, tout comme l’Italie, les Pays-Bas, la Belgique et le Brésil. C’est la cinquième fois que le Maroc se fait recaler pour l’organisation de la Coupe du Monde 1994, 1998, 2006 et 2010.