Hier, Emmanuel Macron s’est exprimé dans une vidéo sur les aides sociales en France. On le voit préparer son discours qu’il devait tenir ce mercredi devant le congrès de la Mutualité française. Le président a notamment dit : « On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens ne s’en sortent pas ». 

La vidéo a été réalisée par un caméraman de l’Élysée. Dans cette courte vidéo, le chef de l’État expose sa pensée sur les aides sociales dans un langage assez familier. Le but est de montrer le président à la tâche à quelques heures d’un discours important. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas mâché ses mots. Sibeth Ndiaya, directrice de la communication, a publié la vidéo sur son compte Twitter :

«Je vais faire un constat qui est de dire : on met trop de pognon, on déresponsabilise et on est dans le curatif. Toute notre politique sociale, c’est qu’on doit mieux prévenir – ça nous coûtera moins, ensemble – et mieux responsabiliser tous les acteurs», explique le président. «Les gens pauvres restent pauvres, ceux qui tombent pauvres restent pauvres. On doit avoir un truc qui permet aux gens de s’en sortir», continue t-il.

À LIRE AUSSI : Voici les 5 raisons pour lesquelles Emmanuel Macron aurait pu acheter 17,8 kg de fraises tagada

Cela fait un mois que l’exécutif réfléchit à une réforme des aides sociales afin de les rendre plus « efficaces« . D’après le Canard Enchaîné, Bercy envisagerait de faire 7 milliards d’euros d’économies avec cette réforme.

Des propos critiqués par l’opposition

Les propos tenus par le président Emmanuel Macron ont été rapidement critiqués par des membres de l’opposition. La cheffe de file des députés PS, Valérie Rabault, a déclaré que «les propos et le ton [n’étaient] pas adaptés à un président de la République françaiseLa sécurité sociale, c’est notre modèle français, qui a des racines très fortes». Elle a ajouté que «quand on est président de la République, on doit faire tout pour le protéger». Des propos semblables à ceux d’Olivier Faure.