ActualitéEconomieInternational

La croissance allemande repart de plus belle.

Contrairement au reste de la zone euro, le moteur allemand carbure à plein régime. La consommation domestique et les exportations tirent l’économie allemande vers le haut.

image-lufthansa

Le PIB (produit intérieur brut) est calculé par rapport à la production annuelle de biens et de services à valeur marchande sur un territoire donné. Il y a croissance économique quand le PIB augmente d’une année à l’autre. C’est le cas de l’Allemagne, qui réussit à stabiliser un bon taux de croissance depuis quelques années.

En Août, le PIB allemand a augmenté de 0,5% par rapport aux trois derniers mois. Sur l’année, l’Allemagne enregistre une croissance de 2,2% ce qui est le taux de croissance le plus haut depuis 2011. Mais, plus important, le mois d’Août est le seizième trimestre consécutif de hausse du PIB, c’est à dire que c’est le plus long cycle de croissance depuis la réunification, en 1991.

Forte demande intérieure et extérieure

La consommation domestique est un des moteurs de la croissance enregistrée. En effet, les salaires sont en hausse, les taux d’intérêt sont bas, et les crédits à la consommation plus faciles. Cet état des lieux particulier permet aux ménages de consommer plus. De plus, la demande à l’exportation industrielle ne diminue pas. C’est surprenant étant donné que le contexte actuel est à la “guerre des taxes” qui aurait pu freiner l’exportation.

Les investissements sont même en hausse, alors qu’ils sont souvent le point faible du pays, à qui on reproche d’épargner plus qu’il n’investit.

graph-croissance-PIB-consommation-d'énergie

corrélation étroite entre la consommation d’énergie (en vert) et l’évolution du PIB mondial (en bleu)

Cependant, à plus long terme, il est intéressant d’interroger la durabilité de la croissance économique. Avec l’épuisement des ressources fossiles et l’évolution du PIB mondial étroitement liée à la fluctuation de la disponibilité du pétrole et du charbon, la question peut se poser. Nombreux économistes sont maintenant sceptiques à l’idée d’une croissance perpétuelle pour le XXI°. Ce score de croissance pour l’Allemagne en devient d’autant plus surprenant.

 

A lire aussi: Quel modèle économique durable pour le XXIème siècle ? Partie 1/3 : L’avenir & la croissance

 

 

 

Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

Féminicides : la Loi Pradié soutenue par l'assemblée (Interview)

À la uneActualitéInsolite

Des milliers de poissons pénis échoués en Californie !

ActualitéFranceMusique

David Shaw and The Beat : "Qui m'aime, me suive !"

Actualité

Saga Love, le comédien qui fait du bien

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux