À la uneInternationalJeux olympiquesSport

La fin d’un rêve pour six nageurs polonais : une erreur administrative leur ferme les portes des JO de Tokyo

Une erreur qui a coûté cher à ces six nageurs polonais, forcés de dire adieux aux Jeux Olympiques de Tokyo en raison d’une erreur administrative lors de leur inscription.

Alors que la première épreuve de natation des JO doit se tenir ce samedi 24 juillet, Alicja Tchorz, Bartosz Piszczorowicz, Aleksandra Polanska, Mateusz Chowaniec, Dominika Kossakowska et Jan Holub se sont vus privés de leur chance de participer à la compétition. L’origine de cet incident ? Une erreur administrative effectuée par la Fédération polonaise de natation (PZP) au moment d’inscrire les athlètes, rapporte Le Parisien. En effet, les six nageurs, qui devaient participer à l’épreuve de relais, ont été inscrits pour les épreuves individuelles de natation.

© Twitter / @j_prondzynski — “Les nageurs polonais de retour de Tokyo …

Pawel Slominski s’excuse ; les nageurs réclament sa démission

Pawel Slominski, président de la Fédération polonaise de natation, a immédiatement reconnu son erreur. « Je tiens à exprimer aux nageurs mon plus grand regret et ma plus grande tristesse » a-t-il déclaré dans un communiqué, rapporte Le Parisien.

Des excuses qui n’atténuent cependant pas la colère des six nageurs, qui ont vu leur chance de concourir lors des Jeux Olympiques de Tokyo réduite à néant. Les athlètes, qui ont menacé de poursuivre le président de la PZP en justice, ont ainsi demandé sa démission. De son côté, le Ministère des Sports polonais a déjà officiellement invité Pawel Slominski à prendre ses responsabilités.

Un sacrifice inutile ?

En parallèle, l’une des athlètes concernés, Alicja Tchorz, s’est exprimée sur les réseaux sociaux pour dénoncer l’ « incompétence » de Pawel Slominski, mais aussi pour partager son immense déception et sa colère face à la situation, rapporte Le Parisien. « Imaginez sacrifier cinq ans de votre vie et votre sacrifice accouche d’un gigantesque échec », a-t-elle déploré sur son compte Facebook.

À lire aussi : À Tokyo, des lits « anti-sexe » en carton pour les athlètes olympiques : mythe ou réalité ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInsolite

Quarante ans plus tard, une part de gâteau du mariage royal du prince Charles et Lady Diana mise en vente

À la uneFranceSanté

Emmanuel Macron répond aux questions des Français sur le vaccin

À la uneSéries Tv

La Casa de Papel : découvrez la bande annonce de la saison 5

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Jugée coupable, la saga de l'été de France 3

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux