À la uneActualitéCulture

La France en lice pour l’Exposition universelle de 2025

Le 18 février a débuté la tournée nationale de présentation de la candidature française pour l’organisation de l’Exposition universelle de 2025. Pour promouvoir ce projet d’envergure, l’association EXPOFRANCE 2025 est allée à la rencontre de la population aux quatre coins de l’Hexagone.

« C’est la candidature de toute la France, de toutes les villes de France »,
 avait alors déclaré François Hollande, le 18 mars 2015. L’objectif d’un tel évènement est de rayonner à l’international. Si elle venait à être retenue, la candidature de la France pour l’Exposition universelle de 2025 renouerait avec le lustre d’antan sans rien coûter aux français. Elle serait une formidable manière de promouvoir ce que la France sait faire de mieux en matière de technologie et de culture. La préparation de ce projet d’avenir répondrait à la question « de quoi demain sera-t-il fait ? », un appel à la créativité et à l’imagination de chacun pour répondre aux préoccupation des individus sur l’avenir de notre société. 

« Le contexte actuel plaide en faveur d’une nouvelle ambition territoriale à rayonnement mondial. La France a besoin d’un grand projet qui confirme sa vocation dans la mondialisation, fixe ses axes de croissance et stimule son attractivité. L’organisation d’une exposition universelle en 2025 concrétiserait cette ambition. » à déclaré Jean-Christophe Fromantin, député-maire de Neuilly-sur-Seine et Président d’EXPOFRANCE 2025.

Une exposition en immersion pour présenter le projet aux quatre coins de la France.
Du 18 février au 6 juin 2016, la caravane de l’EXPOFRANCE 2025 sillonnera les routes françaises pour promouvoir son projet faramineux mais prometteur. L’Exposition universelle est un rendez-vous incontournable durant lequel les organisateurs accueillent les visiteurs du monde entier pour faire découvrir la culture et les savoirs de tout un pays. Ces manifestations ont « un but principal d’enseignement pour le public, faisant l’inventaire des moyens dont dispose l’homme pour satisfaire les besoins d’une civilisation et faisant ressortir dans une ou plusieurs branches de l’activité humaine les progrès réalisés ou les perspectives d’avenir ».

Afin de promouvoir l’organisation d’un tel évènement, l’association EXPOFRANCE se fait le messager de la France pour venter les mérites de la candidature française pour l’Exposition universelle de 2025. L’association en charge de ce projet va à la rencontre de la population pour faire de ce dernier le projet de toute la France. De Marseille à Lille, en passant par Montpellier, Toulouse, Clermont-Ferrand, Poitiers, Nantes, Rennes, Rouen, Nancy, Reims, Strasbourg, Dijon, Lyon, Bordeaux et enfin Tours, c’est un véritable marathon qui attend nos organisateurs.

 

l'Exposition universelle 2025, « C’est la candidature de toute la France, de toutes les villes de France » avait alors déclaré François Hollande, le 18 mars 2015. Source : expofrance2025

l’Exposition universelle 2025, « C’est la candidature de toute la France, de toutes les villes de France », avait alors déclaré François Hollande, le 18 mars 2015. Source : expofrance2025

Quel financement pour une exposition de cette envergure ?
Il s’agit d’un projet autofinancé grâce à la participation exceptionnelle de 27 entreprises et de grandes associations professionnelles. En assurant un modèle économique sans financement public, la candidature française sera entièrement autofinancée. Les contribuables peuvent donc souffler, le denier du peuple ne sera pas sollicité. Ils pourront en revanche être au coeur du projet. L’Exposition fonctionne en réseau, où chacun pourra être un contributeur aux contenus de l’événement. Avec un  « Village global », niché au sein du Grand Paris ou encore des « Forums thématiques » présents sur l’ensemble du territoire français et une série de « Détours », l’Exposition universelle 2025 promet d’être un événement national s’accompagnant d’un fort engouement de la part d’un peuple tout entier.

84% des français soutiennent la candidature de la France
D’après un sondage Ifop effectué du 13 au 15 janvier 2016 sur un échantillon représentatif de 1017 personnes, 81% des sondés  ont affirmé avoir une bonne image de la candidature française pour l’Exposition universelle 2025.

Après avoir été informés du mode de financement, le total d’avis favorables monte à 84%. En effet, l’organisation de l’Exposition universelle en France ne nécessitera pas d’imposition supplémentaire pour les contribuables. Seules les entreprises partenaires financeront l’organisation de l’évènement.

Les français plébiscitent davantage une exposition repartie dans toute la France. 73% d’entre eux pensent que l’Exposition universelle doit avoir lieu sur l’ensemble des grandes villes françaises. Ce faisant, l’ensemble des français pourront être associés à l’évènement. Enfin, 65% adhérent à la signature choisie : « Au cœur des territoires s’ouvre celui des hommes« .

La dernière Exposition universelle organisée par la France a eu lieu à Paris. Ce fût la cinquième Exposition universelle organisée à Paris après celle de 1855celle de 1867celle de 1878 et celle de 1889. Annoncée le 13 juillet 1892, elle est inaugurée le 14 avril par le président Émile Loubet, puis elle ouvre au public le 15 avril. Elle se termine le 12 novembre, après 212 jours d’ouverture. Elle accueille plus de 50 millions de visiteurs. Manifestation emblématique de la Belle Époque, dont le thème est « Le bilan d’un siècle », elle lègue à Paris plusieurs bâtiments dont le Petit Palais, le Grand Palais.

À lire aussi : Jeux Olympiques 2024 : Paris dévoile les sites olympiques

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Anthracite, la nouvelle série de l'équipe de Profilage

ActualitéCinémaHistoire

Godzilla vs Kong : est-ce que la Terre est vraiment creuse ?

ActualitéSéries Tv

C'était en 2000 ... Les experts, révolution scientifique dans la série policière

À la uneMédias

Secret Story : où peut-on revoir toutes les saisons de l'émission ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux