À la uneActualitéInternational

La « guerre du champagne » est déclarée entre la France et la Russie

Vladimir Poutine vient de signer une loi interdisant l’appellation “Champagne” aux vins produits hors de ses frontières. Les producteurs français, dont le géant du luxe LVMH, se révoltent. 

La loi a été adoptée le 23 juin dernier par la Russie et signée le 2 juillet par le président russe. La loi interdit aux vignerons français de traduire « champagne » en cyrillique sur leurs bouteilles. Désormais, seuls les vins effervescents produits en Russie pourront utiliser le terme « champagne ». 

Cette décision fait suite à la volonté de Vladimir Poutine de « développer la viticulture russe », rapporte le quotidien russe Kommersant. Pour ce faire, le pays va encadrer la production de vin avec de nouvelles normes et dispositions réglementaires. 

Ainsi, l’appellation AOC des producteurs champenois n’est plus reconnue. Le véritable champagne est relégué au rang des mousseuxdu prosecco et d’autres vins à bulles, rapporte France 3 Grand Est.

La nouvelle loi russe en détail 

Selon la nouvelle loi, les vins de Champagnes auront le droit d’utiliser l’appellation « champagne » pour l’écrire en latin sur l’étiquette principale. Or, ils leur sont interdits de traduire le mot par son équivalant russe « Shampanskoe ». 

Cette mesure a pour objectif de promouvoir le Champagne russe, afin qu’il se développe et qu’il participe plus fortement à l’économie du pays. 

La menace est donc claire : toute bouteille produite hors de la Russie annonçant être du « champagne », se verra jugée pour contrefaçon

Un affront pour les vignerons français qui réagissent  

Pour obtenir l’AOC champagne, les vignerons doivent respecter des règles très rigoureuses : une zone strictement délimitée, des cépages autorisés et une certaine taille de vigne… Une fois l’appellation obtenue, celle-ci fait la fierté et l’honneur de ses producteurs. Le vin est ainsi reconnu pour « sa forte identité et sa typicité », rapporte le comité Champagne

Or, même si l’appellation est protégée dans 120 pays, elle ne l’a jamais été en Russie. L’appellation Champagne était jusqu’à aujourd’hui autorisée, mais elle ne l’est plus aujourd’hui et les cultivateurs s’en indignent. 

En effet, dans un communiqué, le comité champagne a écrit « Les Champenois en appellent aux diplomaties françaises et européennes pour obtenir la modification de cette loi inacceptable ».  

De son côté, le leader mondial des produits de haute qualité avait d’abord annoncé suspendre ses livraisons en Russie. Puis le géant LVMH est revenu sur ses menaces. Il a assuré reprendre « au plus vite » la livraison avec de nouvelles étiquettes ajustées, nous informait Ouest France.

Peu de conséquences à l’échelle de la production de Champagne en France

Ouest France a annoncé sur son site que seulement « quelques riches citoyens » consommaient du Champagne. Ainsi, sur 131 millions de bouteilles envoyés hors de nos frontières, ce sont seulement 1,9 millions de bouteilles qui ont été réservés à la Russie. 

L’Union des Maisons de Champagne ajoute également que la Russie n’est qu’en 15ème position sur le podium des exportations de Champagne français. 

À lire aussi : Emmanuel Moire rejoint Demain nous appartient

About author

Journaliste et étudiante à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneFranceSanté

COVID 19 : la France annonce aujourd'hui 47 000 nouvelles contaminations

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Emma Bovary, la très belle adaptation du roman de Flaubert

À la uneCinémaCulture

États-Unis : Plusieurs objets de films cultes à vendre lors d'une géante mise aux enchères

À la uneSéries Tv

The Marvelous Mrs. Maisel revient le 18 février pour une saison 4

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux