À la uneFootSport

La marche n'était pas si haute

Il y a quelques semaines, le tirage au sort avait offert à l’Olympique de Marseille le groupe F, celui de la mort en compagnie de Naples, Dortmund et d’Arsenal. On avait peur, la France du football était inquiète mais ce soir elle a été en partie rassurée. Enfin pas totalement, mais Marseille peut s’en mordre les doigts. En ouverture de sa saison européenne, l’OM a été battu (1-2) contre le cours du jeu par des Gunners décevants. Solidaires et libérés, les Marseillais auraient mérité beaucoup mieux qu’une défaite au goût amer, surtout dans un groupe où chaque point sera décisif.

Ce que l’on retiendra de cette première rencontre de Ligue des Champions de la saison est le scénario cruel du match. Pendant plus d’une heure, Marseille a tenu le ballon, a posé des problèmes et s’est procuré de nombreuses occasions pour faire plier Arsenal. Porté par un milieu aussi solide qu’inexpérimenté (Imbula-Romao), Marseille a maitrisé les débats et aurait mérité d’obtenir au moins un point. Mais Arsenal a surtout montré qu’il était encore une grande équipe à qui il ne faut pas laisser le moindre espace. Sur sa première erreur de la rencontre, Marseille a été puni par Théo Walcott sur une offrande de Morel. Dans la foulée, les Marseillais ont levé le pied, Imbula est sorti et le milieu des Gunners a eu tout le loisir de s’exprimer. Ramsey a donc doublé la mise et mit fin aux espoirs des joueurs d’Elie Baup.

A l’issue du tirage au sort, Marseille était désigné comme le petit poucet du groupe mais reproduire ce genre de performance peut nourrir des motifs d’espoirs. En difficulté en septembre en Ligue 1, l’OM s’est réveillé ce soir dans le sillage de André Ayew et de Mathieu Valbuena, excellents tout au long de la rencontre. Au rendez-vous également, Imbula s’est libéré et a livré sa meilleure performance depuis son arrivée sur le vieux port. Marseille peut donc avoir des regrets ce soir, et le but tardif de Jordan Ayew sur pénalty n’y changera rien. L’OM a déjà laissé filé trois points précieux, et le déplacement de la prochaine journée à Dortmund s’annonce périlleux.

A retrouver sur Seize mètres.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Neon Genesis Evangelion | La loi des séries #413

À la uneSéries Tv

Mélanie Maudran : "On va revenir à une Claire Estrela plus borderline comme au début de la série"

À la uneActualitéCultureSéries Tv

Après Validé, Hatik rejoint le casting d'une série de TF1

À la uneActualitéFranceMédias

Télévision – M6 censurée en Algérie suite à la diffusion d’un “Enquête exclusive”

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux