À la uneInternational

La reine du Royaume-Uni Elizabeth II est décédée

La Reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord Elizabeth II est décédée. Le Royaume-Uni est en deuil face à la perte de la plus célèbre monarque britannique, sur le trône depuis 70 ans. Elizabeth II rejoint son mari, le Prince Phillip Mountbatten, décédé en avril 2021.

Née le 21 avril 1926 à Mayfair, un quartier de Londres, Elizabeth Alexandra Mary est l’aînée du  Prince Albert, duc d’York, et de son épouse Elizabeth Bowes-Lyon. Très jeune, elle s’illustre par  son sens des responsabilités et sa discipline. Winston Churchill écrit à son sujet lorsqu’elle a deux  ans : « Elle a un air autoritaire et une réflexivité époustouflante pour un enfant ». Elle est alors troisième dans l’ordre de successions au trône britannique derrière son oncle Edouard  de Galles et son père. Les deux hommes se succèderont sur le trône au décès de son grand-père le  roi George V en 1936. 

Dans les années 30, elle rencontre son futur mari, le Prince Philippe de Grèce et de Danemark. En 1939, alors qu’elle n’a que 13 ans, Elisabeth déclare qu’elle est amoureuse du Prince Philippe (de  cinq ans son aîné) et les deux commencent à échanger des lettres. Leurs fiançailles sont rendues  officielles le 9 juillet 1947. 

Le couple se marie le 20 novembre 1947 à l’abbaye de Westminster. Un an plus tard, le 14  novembre 1948, Elizabeth donne naissance à son premier enfant, le Prince Charles. La Princesse Anne naît le 15 août 1950. 

Début d’un long règne 

Le 6 février 1952, elle apprend la mort de son père le Roi George VI. Elle est alors proclamée reine  d’Angleterre sous le nom d’Elizabeth II. Le 2 juin 1953, son couronnement est le premier à être diffusé à la télévision. 

Elizabeth II connaîtra ensuite le plus long règne d’un souverain britannique. Le 9 septembre 2015,  elle dépasse la longueur du règne de son arrière-arrière-grand-mère la reine Victoria (63 ans et 7  mois). Durant son règne, elle verra quinze premiers ministres se succéder. 

Son long règne sera marqué par de nombreux évènements. En 1960 et en 1964, elle donne naissance à  deux autres enfants, Andrew et Edward. 

C’est dans les années 80 que les médias s’intéressent de plus en plus à la famille royale. De plus en  plus d’articles aux révélations exceptionnelles voient le jour sans que la véracité des faits soit  toujours établie ou vérifiée. Dans le numéro du 21 septembre 1986, le rédacteur du journal The  Observer Donal Trelford déclare « le feuilleton royal a atteint un tel degré d’intérêt public que la  frontière entre fiction et réalité a été perdue de vue… Ce n’est pas simplement que certains  journaux ne vérifient pas leurs informations ou refusent d’accepter les démentis : ils ne se soucient  pas de savoir si ces histoires sont vraies ou non. » 

Les années 90 sont difficiles pour la reine. En 1991, la presse est sur le dos de la famille royale pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la fortune de la reine serait bien plus grande que celle communiquée par le palais royal. Cette histoire est suivie de rumeurs d’adultères au sein de la famille royale. 

L’année 1992 n’est pas la plus agréable pour la reine, qui la qualifie d’« annus horribilis » (année  horrible) dans son discours du 24 novembre, pour les 40 ans de son règne. En effet, Andrew, Anne  et Charles divorcent tous. De plus, le château de Windsor est victime d’un grave incendie.

En 1997, l’ex-femme de son fils Charles, Diana, meurt dans un accident de la route à Paris.  L’opinion publique est scandalisée par le fait que la famille royale n’ait pas mis en berne les  drapeaux du palais du Buckingham. Par la suite, le décès de Diana fait l’objet de plusieurs théories  du complot. Selon elles, la famille royale aurait assassiné Diana puis maquillé la scène en accident. La reine prononce un discours à Londres, la veille des funérailles, exprimant ses sentiments de  « grand-mère » pour les enfants de Diana et Charles, les princes William et Harry. 

En raison de son âge, Elisabeth II fait sa dernière tournée internationale lors de sa onzième visite de  l’Australie en 2011. Encore aujourd’hui, la reine est la dirigeante qui a le plus voyagé dans le  monde. 

Le 9 avril 2021, après 73 ans de mariage, le Prince Philippe meurt à 99 ans. Considéré comme le  deuxième pilier de la monarchie, la reine s’était dit très affectée par la disparition de son mari. Elle parviendra à surmonter sa peine et va même célébrer ses 70 ans de règne en juin 2022.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

Candidats, nominations, invités : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Star Academy

À la uneInternational

Une société chinoise nomme un robot comme PDG

À la unePop & Geek

Fortnite : Aya Nakamura dans un show interactif ? 

À la uneCinéma

Est ce qu’il y aura un reboot d’American Pie ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux