Covid19: Arrivée de l’attestation de sortie dérogatoire en format numérique. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneCinéma

La sélection des 5 films à voir (ou revoir) pendant le confinement

Voici notre sélection de 5 films « spécial confinement » disponible sur Netflix, myCanal ou même à la télé !

9 jours. Voilà maintenant 9 jours que la France est passée en confinement total, tout comme dans beaucoup d’autres pays. Afin de combattre l’ennui et d’éviter la dépression pendant cette crise sanitaire qui n’est pas prête de s’arrêter, pourquoi ne pas profiter de ce moment idéal pour utiliser votre temps libre et étoffer votre culture ciné ?

  • Numéro 1 : Nous irons tous au paradis (réalisé par Yves Robert, sorti en 1977) – France 2

Quatre amis quadragénaires, qui connaissent des fortunes diverses en amour, s’associent pour acheter une belle maison de campagne qui n’est pas si idyllique qu’elle y paraît…

Depuis le début du confinement, France 2 propose des films cultes lors de rendez-vous récurrents, chaque jour après son journal de 13h (« Les Tontons Flingueurs » ou encore « Jean de Florette »). Alors qu’était diffusé ce jeudi « Un éléphant ça trompe énormément », France 2 diffusera vendredi sa (fausse) suite, réunissant les mêmes personnages (joués par Claude Brasseur, Jean Rochefort, Victor Lanoux, Guy Bedos, etc.).

Alors qu’elle courait le risque de décevoir, cette suite lui est à tous les niveaux égale : drôlerie, charme, et donc toujours aussi efficace. Qu’on ait vu ou non le premier film, on peut être certain de s’amuser.

  • Numéro 2 : Le voyage de Chihiro (réalisé par Hayao Miyazaki, sorti en 2001) – Netflix

Alors qu’elle se rend en famille vers sa nouvelle maison, Chihiro, une fillette de dix ans, entre dans le monde des esprits. Après la transformation de ses parents en porcs par la sorcière Yubaba, Chihiro prend un emploi dans l’établissement de bains de Yubaba pour retrouver ses parents et le monde humain.

Disponible sur Netflix (depuis la mise en ligne de l’intégralité des chefs d’oeuvres de Hayao Miyazaki et du studio Ghibli), ce bijou d’animation fut le plus grand succès de l’histoire du cinéma japonais, avec 23 millions de spectateurs au Japon et 274 millions de dollars de recettes à l’international.

Acclamé par la critique, il remporte plusieurs récompenses, dont l’Oscar du meilleur film d’animation. Un chef-d’œuvre à voir (ou revoir) absolument !

  • Numéro 3 : The Irishman (réalisé par Martin Scorsese, sorti en 2019) – Netflix

Dans sa maison de retraite, Frank Sheeran se remémore sa vie. Chauffeur de camion dans les années 1950, il se lie avec Russell Bufalino parrain de la mafia locale, et devient homme à tout faire et tueur à gages. Russell le présente à l’un des hommes les plus puissants des Etats-Unis, Jimmy Hoffa, président du puissant syndicat des camionneurs…

Porté par les monstres sacrés du cinéma américain (Scorsese à la réalisation, De Niro, Al Pacino, Keitel ou encore Joe Pesci), ce film est une fresque qui court des années 50 aux années 70, adaptée du livre de l’avocat d’un véritable mafieux.

Véritable marathon de 3h30 (bonne excuse pour remplir une bonne partie de votre journée) et souvent qualifié de « meilleur film de l’année », il ouvre un débat sur lequel vous serez amené à avoir un avis tôt ou tard, quant à l’évolution du cinéma d’aujourd’hui (ce film n’aurait pas pu être financé sans Netflix, et n’est même pas sorti en salles).

  • Numéro 4 : Pulp Fiction (réalisé par Quentin Tarantino, sorti en 1994) – Netflix, myCanal

A Los Angeles, Vincent Vega, un tueur à gages, accepte de servir de cavalier à Mia, l’épouse de son patron, le caïd Marsellus Wallace. Durant la soirée, la jeune femme est victime d’une overdose de cocaïne. Vincent la ranime in extremis en lui faisant une piqûre d’adrénaline. Pendant ce temps, Marsellus connaît des problèmes avec un boxeur, Butch, qui s’est enfui avec l’argent d’un match truqué.

Voilà peut-être la définition par excellence du culte. Alors que son dernier film, « Once Upon a Time in Hollywood » est sorti l’été dernier, pourquoi ne pas se remémorer l’œuvre qui a établi définitivement la réputation de Tarantino ?

Et il n’est pas simple de résumer Pulp fiction, tant le film tient autant sur les dialogues que sur l’histoire. Disponible sur Netflix et myCanal, son influence fut si puissante qu’elle s’en est ressentie sur de nombreux autres films mais aussi dans d’autres domaines culturels (l’œuvre fut même sélectionnée en 2013 par le National Film Registry afin d’être conservé à la Bibliothèque du Congrès pour son « importance culturelle, historique ou esthétique »). C’est dire.

  • Numéro 5 : Uncut Gems (réalisé par Joshua Safdie et Benny Safdie, sorti en 2020) – Netflix

Howard Ratner, un propriétaire de bijouterie au sein de Diamond District à New York, et revendeur à ses heures perdues, voit sa vie chamboulée lorsque sa marchandise est volée.

Après nous avoir offert le surprenant et survolté « Good Times » en 2017, les frères Safdie reviennent cette fois ci sur Netflix avec la dernière pépite de ce début d’année. Porté par un Adam Sandler méconnaissable dans, assurément, son plus grand rôle, les réalisateurs nous plongent dans une odyssée où les embûches leurs permettront de démontrer toute l’étendue de leur talent (marqué par une capacité à naviguer entre différents genres sans tomber dans l’incohérence). Certains les considèrent déjà comme les héritiers de Scorsese…

Related posts
À la uneActualité

Coronavirus : "le discours personnel" d'Elisabeth II ce soir aux Anglais

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Freud troque la psychanalyse contre l'horreur ésotérique

À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux