À la uneActualitéFrance

La société Vinci Construction a rejeté du béton dans la Seine

Une plainte vient d’être déposée après que le groupe Vinci Construction a reconnu avoir déversé du béton d’un chantier dans la Seine.

Le géant du BTP Vinci Construction a reconnu mercredi avoir rejeté du béton dans le Seine au niveau de Nanterre. Ce béton viendrait du chantier du RER E Eole-La Défense duquel l’entreprise est en charge. L’organisation aurait donc laissé couler des eaux polluées de résidus de béton par un grillage. “Incident anormal et exceptionnel”, selon le groupe. Un constat non partagé par Sandrine Armirail, directrice de la maison de la pêche et de la nature et présidente de l’Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique 92 (AAPPMA).  Cette dernière accuse le géant d’avoir volontairement facilité l’écoulement par “une ouverture dans le grillage”. Elle soupçonne en plus Vinci Construction d’avoir caché le point de sortie de l’eau polluée.

Des conséquences visibles

Même si l’entreprise de bâtiment décide d’arrêter cet écoulement, il est déjà trop tard. Des conséquences sont d’ors et déjà visibles sur cette partie du fleuve. Le béton s’est déposé au sol. Il reste entre 15 à 30 centimètres d’eau, contre un à deux mètres de fond en temps normal. De plus, la berge est un des endroits les plus importants pour la biodiversité. Sur cette partie du fleuve, il n’y a plus aucune trace de biodiversité. Et il faudra du temps pour que la nature reprenne le dessus, malgré l’arrêt de l’écoulement.

Lire aussi : A Paris, la pollution de l’air entraîne une réduction de vie de deux ans. 

Des sanctions prévues  

Valérie Pécresse, la présidente LR de l’Ile de France a tweeté dès mercredi pour faire connaître sa consternation face à cette nouvelle. Elle s’est dite “scandalisée” et “demande au groupe Vinci que toute la clarté soit faite dans cette affaire et des sanctions exemplaires contre ces pollutions sauvages !”

De son côté, l’AAPPMA a décidé de déposer plainte. Les accusations sont celles d’”abandon de déchet, rejet en eau douce de substance nuisible au poisson et destruction de frayère”.

 

About author

Journaliste à la rédaction VL
Related posts
À la uneInsolite

Insolite : Un homme nu poursuit un sanglier qui lui a volé son sac

À la uneActualitéSociété

Coronavirus : La course au vaccin avance t-elle ?

À la uneActualitéEconomieHigh Tech

Twitter se porte candidat pour le rachat de TikTok

À la uneFootSport

Ligue des champions : Deux clubs français qualifiés, tout savoir le "Final 8" à Lisbonne

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux