CultureInternationalsociétéSociété

La solitude peut être autant nocive que l’inhalation de 15 cigarettes

La solitude serait aussi nocif pour la sante que le tabagisme ou l’obésité. Le moral est affecté par l’isolement et nos organismes en subissent également les conséquences.

En effet, si la solitude peut être parfois bénéfique, une étude britannique menée par l’Université Brigham Young en 2015 a affirmé que la solitude serait aussi nocif que de fumer 15 cigarettes par jour. Si l’on en croit le professeur Julianne Holt-Lunstad, la solitude serait tout aussi dangereuse pour la sante mentale et physique que l’obésité l’alcoolisme ou la sédentarité.

Dans ce rapport, les personnes concernées étaient principalement les personnes âgées et celles de plus de 45 ans.
Ainsi, ces personnes qui sont dans un isolement social peuvent souffrir de stress et d’angoisse. Ces pathologies seraient à l’origine d’infections et du développement de certaines bactéries. Par la suite, les personnes pourraient développer des maladies telles qu’un cancer ou des maladies neurologiques.

“Il y a une influence d’ordre ‘biomédical’ c’est-à-dire qu’en situation de solitude, les chercheurs observent des transformations biologiques qui ont des effets délétères sur la santé, à savoir sur le système cardio-vasculaire et immunitaire par exemple.” Arnaud Campeon enseignant chercheur EHESP de Rennes.

Pourtant, le lien social est primordial pour l’Homme. Il a une importance à chaque étape de la vie d’une personne: Il a un rôle pour sa construction et son épanouissement. Effectivement, des chercheurs américains l’atteste dans une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Les jeunes se sentent plus seuls que leur grands-parents

Résultat de recherche d'images pour "les jeunes se sentent seuls"

Les jeunes se sentent de plus en plus seuls et étrangement, ce sentiment ne proviendrait pas des réseaux sociaux. Une étude américaine menée auprès de 20 000 jeunes américains a révélé que les jeunes se sentaient plus seuls que les seniors.

En effet, 46 % des américains de la génération Z (de 18 a 22 ans) se sentent parfois ou toujours seuls. Pourtant, cette génération est celle des réseaux sociaux ou la communication et les rencontres sont nombreuses. Nous pourrions donc penser que ces relations virtuelles causent la solitude.

Cependant, il semblerait que l’utilisation des réseaux sociaux ne soit pas le principal facteur d’explication. Les grands utilisateurs de ces médias sont 43.5% a affirmer se sentir seul.

41.7% des personnes qui n’utilisent jamais ces médias subissent la solitude. Ainsi, les réseaux sociaux n’explique pas ce profond sentiment de solitude puisque les chiffres sont semblables. Un article de Vice explique clairement comment les chercheurs parviennent à mesurer la solitude.

Encore une fois, l’étude montre l’aspect nocif de la solitude comparable à celui du tabagisme.

Les conseils pour soulager la solitude

L’étude préconise aux jeunes de dormir, passer du temps en famille, faire de l’exercice et ne pas trop travailler. Et si l’étude ne désigne pas les réseaux sociaux comme coupable, ces conseils sous-entendent de couper avec le téléphone et les réseaux.

A LIRE AUSSI :

Related posts
À la uneActualitéCultureFestivalMusique

Les Solidays 2019, un succès de plus dans la lutte contre le Sida.

À la uneCultureNon classé

Le 24 juin en trois dates

À la uneActualitéInternational

Turquie: Erdogan désavoué à Istanbul

ActualitéCulture

Une exposition sur les mythes Berlinois à Aix-en-Provence

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux