À la uneActualitéFranceMédiasPolitique

Le directeur de Libération s’engage en politique

Le co-gérant du journal Libération, Laurent Joffrin, quitte ses fonctions pour se consacrer à la politique. Mais le journalisme et la politique sont-ils compatibles ?

De son vrai nom Laurent Mouchard, Laurent Joffrin est un journaliste français exerçant depuis plus de 40 ans. Seulement, hier, il a annoncé quitté la direction du journal Libération pour s’engager en politique. Lors d’une conférence de presse prévue lundi 20 juillet, il lancera un appel à la “recomposition de la gauche“. Il souhaite tout de même continuer à écrire mais il n’exercera plus en tant que directeur de la rédaction, directeur de la publication et co-gérant du quotidien. Mais le journalisme et la politique sont-elles des fonctions compatibles ? Laurent Joffrin fait-il ses adieux à Libération ?

Des centaines de personnes, “connues ou non”, l’ont déjà signé. Parmi elles se trouvent “des philosophes, sociologues, experts, comédiens, créteurs, militants d’associations, quelques syndicalistes…“.

Bientôt un livre anti-Macron

Laurent Joffrin a pour objectif de “créer une association” qui serait “réaliste” et qui favoriserait “la rénovation du discours politique au plan doctrinal, des valeurs et des propositions“.

Très prochainement, il publiera un livre anti-Macron. Lors de son annonce de jeudi, il annoncé vouloir un changement dans l’échiquier politique français. Car “si rien ne change, le scénario pour 2022 est écrit à l’avance. Au second tour, nous aurons Le Pen/Macron“. Dans ses lettres quotidiennes publié dans Libération, il a évoqué « l’affaissement de la démocratie française » et « la perte de légitimité des dirigeants ». Sans chercher de “fonction élective“, il aspire donc à un renouveau politique.

Ce matin, le journaliste doit adresser une lettre à Libération évoquant les raisons de son départ. Et s’il a annoncé vouloir continuer son métier de journaliste, les salariés et la Société des journalistes et du personnel de Libération (SJPL) ont demandé sa démission le soir-même.

“La rédaction constate que ce nouvel engagement personnel est incompatible avec la poursuite de toute activité éditoriale au sein de Libération.”

Selon SJPL, l’actuel directeur délégué de la rédaction, Paul Quinio, pourrait être le prochain directeur par intérim de la publication. Mais selon Laurent Joffrin, cela pourrait être Dov Alfon, ancien rédacteur en chef du quotidien de gauche israélien Haaretz qui le remplacerait dans ses fonctions.

Dans son passé, il avait renoncé à la politique pour exercer en tant que journaliste. Et aujourd’hui, pourra-t-il exercer ces deux fonctions ? Pour les salariés du journal, “Laurent Joffrin veut faire de la politique, nous faisons du journalisme”.

Pour le quotidien, son engagement en politique est incompatible avec toute activité éditoriale. Et la SJPL ne souhaite pas qu’il siège au conseil d’administration du fonds de dotation.

A lire aussi : Libération sort un numéro spécial entièrement rédigé par des réfugiés

Crédits : BALTEL/SIPA

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInternational

5 éléments pour comprendre... l'ascension politique de Joe Biden

À la uneFranceSociété

Envoyé Spécial : les mordus du pain et la vie étudiante

À la uneActualitéInternational

USA : Les grandes dates de la présidence Trump

À la uneSéries Tv

Le reboot de la série espagnole L'internat arrive le 18 février sur Amazon

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux