À la uneActualitéReportagessociété

Actionaria a mené l’étude : les jeunes sont les investisseurs de demain !

Actioniaria a mené une étude auprès des jeunes face à l’investissement en entreprise. 1419 particuliers de 25 ans et plus, résidant en France Métropolitaine, ont participé au questionnaire en ligne.

Le salon Actionaria a lieu chaque année. C’est aussi le rendez-vous des investisseurs individuels depuis 20 ans. Pour mieux comprendre le comportement des jeunes, l’entreprise a réalisé une étude sur les Millennials (25-33 ans), les Xennials (34-40 ans) et des actionnaires (moyenne d’âge 60 ans), visiteurs du salon.

Les investisseurs de demain

L’étude a démontré que les Millennials et Xennials sont des épargnants réguliers surtout avec des produits sans risques. Ils privilégient les livrets classiques (le livret A ou jeune par exemple) ou le plan d’épargne logement. Pour ce qui est des conseils à suivre en matière d’opportunités d’investissement, les plus jeunes écoutent surtout les professionnels : un banquier ou un conseiller en gestion du patrimoine par exemple. De plus, les Millennials sont aussi à l’écoute de leur entourage. Très important car ce dernier pourrait avoir un “rôle d’ambassadeur” selon Patrick Renard, directeur du service actionnaires d’Air Liquide (grand groupe industriel français spécialiste des gaz industriels). Autre point intéressant, les actionnaires (avec une moyenne d’âge de 60 ans) s’informent par eux-même. Ironie du sort, les plus âgés se documentent plus sur internet que la génération plus jeune.

Blandine Fischer, Olivier Cenille et Patrick Renard lors de la conférence : Le comportement des Millennials et Xennials face à l’investissement en entreprise

Pourquoi pas investir en entreprise ?

Les 25-40 ans seraient prêts à investir en entreprise. Ils ont compris qu’une part de risque est nécessaire pour avoir un meilleur rendement. Ils sont 79% à être susceptibles de franchir le pas. Le modèle du Crowfunding est plus en phase avec cette génération connectée par exemple, elle est vue comme une aventure.

Fait ironique, les jeunes sont surtout axés et motivés dans la préparation de leur retraite. Sachant qu’un livret A, par exemple, ne rapporte pas énormément comparé à un investissement en entreprise.

À lire aussi : Blandine Fischer : « Actionaria, le lieu idéal pour sa première fois en entreprise »

Comment être informé ?

L’étude a révélé que le manque d’informations pour sauter le pas était la principale cause. La méconnaissance du fonctionnement de la Bourse serait un frein chez les jeunes. De plus, la peur d’avoir une épargne bloquée en cas de besoin refroidit les potentiels actionnaires. En effet, un livret jeune est “liquide” par exemple, à tout moment il est possible d’y retirer de l’argent. “C’est vrai que l’actionnariat n’est pas liquide”, souligne Patrick Renard. Il est donc nécessaire d’avoir une information financière.

Pour autant, les Millennials et Xennials seraient prêts à investir car il prendrons part à une “aventure humaine et technologique”, comme le souligne Blandine Fischer, commissaire général D’Actionaria.

Le salon Actionaria

Salon Actionaria – Stand Air Liquide

Selon Blandine Fischer, ce salon est une “vitrine unique en Europe”. Les 18-34 ans ont représenté 11% des visiteurs lors des précédents salons. Elle rajoute qu’ “Actionaria est le meilleur endroit pour votre première fois”. Leur but est de toucher la génération des Millennials et Xennials. Nous lui avons demandé combien de jeunes le salon attendait: “le plus possible !” a-t-elle répondu. Elle souligne aussi les nouveautés dans le programme, telles que la “Mad Session”, qui proposera des performances d’artistes, des défilés et de la musique, ce sera “festif et ludique”. Les investisseurs pourront rencontrer les talents pour ensuite éventuellement investir. Il y aura aussi un “Invest Game” sous le principe d’un Escape Game, qui permettra de découvrir le salon. Puis grande nouveauté, il y aura le 1er Afterwork de l’investissement en entreprise le jeudi 23 novembre de 19h à 22h.

Rendez-vous les jeudi 23 (de 13h à 22h) et vendredi 24 novembre (de 9h30 à 19h) au Palais des Congrès de Paris

About author

Étudiante en Master Anglais Recherche à l'Institut Catholique de Paris Mémoire sur Jim Morrison Rédactrice à VL
Related posts
À la uneActualitéFrance

L’ONG Médecins du Monde se positionne contre le pass sanitaire

À la uneSport

JO de Tokyo Jour 12 : Les sports collectifs continuent de briller. Médaille de bronze en voile, première journée compliquée pour Kevin Mayer

À la uneInternationalSéries Tv

Top 5 des dramas coréens à voir sur Netflix

À la uneCinémaCulture

Cendrillon, le conte moderne d’Amazon : la bande d’annonce est enfin là !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux