À la uneActualitéFrancePolitiqueRégionsSociétéSociété

Le Grand Débat en Nouvelle-Aquitaine, toute une histoire

Les Gilets Jaunes dans le Sud-Ouest

Tous les samedis, le mouvement des Gilets Jaunes fait parler de lui et semble ne pas faiblir. En réponse à cela, le Grand Débat a été lancé en début d’année. Le gouvernement a aussi été envoyé sur le front.

 

Vendredi 01 février, le Premier ministre s’est rendu à Bordeaux dans la continuité de la stratégie gouvernementale mise en place depuis le mois de janvier. Durant ce déplacement, il a notamment rencontré des commerçants de la ville impactés par les violences en marge des manifestations des Gilets Jaunes. Ces derniers lui ont exposés leurs difficultés, ce à quoi Edouard Philippe leur a promis des aides de la part des pouvoirs publics.

Les Gilets Jaunes en force

Le 2 février, un peu moins de 59 000 manifestants se sont mobilisés sur toute la France. Entre 4 000 et 5000 personnes sont descendues dans les rues en Nouvelle Aquitaine. Les affrontements entre casseurs et forces de police sont malheureusement fréquents. Les Gilets Jaunes se prononcent pourtant en majorité contre ces actes qui se déroulent en marge de leurs événements.

En parallèle, de nouvelles revendications sont apparues peu à peu au sein du mouvement. Ces demandes multiples et souvent peu coordonnées ont mis en lumière un certain malaise social. Une des réponses du gouvernement à ce problème a été de promouvoir un Grand Débat National.

 

Le Grand Débat dans le Sud-Ouest

Officiellement lancé depuis la mi-janvier, le Grand Débat est le projet phare de la stratégie gouvernementale en cette période de crise. Un site internet a été lancé, les élus locaux ont été invités à s’engager dans le processus, tout comme les citoyens. Des débats sont proposés un peu partout en France. Les membres du gouvernement ainsi que le Président Emmanuel Macron ont participé à certaines de ces rencontres.

 

Ici, les liens vers des dispositifs mis en place par certaines villes en Nouvelle-Aquitaine :

 

Une opération critiquée

Une telle opération provoque forcément des critiques. Parmi celles qui reviennent le plus souvent, l’argument du “ça ne sera pas suffisant” et l’idée que les propositions qui en ressortiront ne mèneront à aucune véritable action de la part des autorités. En effet, certains pointent du doigt une tactique délibérée du gouvernement pour tenter de mater le mouvement des Gilets Jaunes. Le Grand Débat ne serait qu’une énième stratégie de communication politique, notamment à l’approche des européennes.

En tout cas, un acte 13 des Gilets Jaunes est déjà envisagé. Le Grand Débat quant à lui continuera jusqu’au 15 mars et est censé donner lieu à un rapport complet prévu pour avril.

 

GIF

Related posts
À la uneFootSport

Ligue 1 - 2ème Journée : Lyon rugit de plus belle !

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... The Righteous Gemstones (HBO), loué soit Danny McBride

À la uneActualitéArtInternationalPolitique

Affaire Epstein : un tableau de Bill Clinton en travesti découvert

À la uneActualitéHigh Tech

Un trou noir de la taille de 7 systèmes solaires

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux