À la uneHigh Tech

Le monde libre se lance dans le mobile

Si jusqu’à présent seuls 4 systèmes d’exploitation se battaient vraiment sur le marché des produits mobiles, 2 nouveaux venus arrivent dans la course. Les deux systèmes d’exploitation ne sont pas des inconnus puisqu’il s’agit de Firefox OS, créée par la Fondation Mozilla, et Ubuntu, la distribution Linux la plus connue.
Ce sont donc deux géants du monde libre qui tente de s’introduire dans ce marché à plusieurs centaines de milliards de dollars pour offrir au consommateur la fameuse alternative libre dont il dispose déjà sur son ordinateur.

L’alternative libre :

Dans un marché aussi concurrentiel, l’arrivée de deux nouveaux acteurs parait bien difficile. Mais ces deux systèmes d’exploitation se veulent réellement différents des produits déjà sur le marché. D’une part, ces deux “operating system” sont des logiciels libres à l’instar de Linux pour ordinateur ou de Firefox le célèbre navigateur Internet. Cette ouverture permet une évolution rapide du logiciel et surtout une personnalisation plus poussée du fait de la liberté totale d’accès au coeur du système.
Par ailleurs, Firefox OS se différencie par l’architecture même de son système d’exploitation. Basé sur un noyau Linux, il est construit autour du HTML 5 et JavaScript qui sont des technologies 100% issues de l’Internet.

D’autre part, pour les constructeurs, ces produits permettent de ne pas s’enfermer dans des environnements propriétaires et ainsi sauvegarder une certaine indépendance face à Android, iOS ou même Windows Phone. De plus, ces systèmes libres attirent de nombreux développeurs habitués à ses différents systèmes ce qui promet un bel avenir à ces logiciels.

Une cible bien définie :

Ces deux systèmes visent tout d’abord les marchés émergents avec des produits à bas prix d’entrée de gamme. Là où Ubuntu et Firefox OS souhaitent se différencier, c’est dans l’optimisation. En effet, le défaut d’Android, qui équipe aujourd’hui la majorité des smartphones bas de gamme, est son manque de réactivité quand le côté matériel n’est pas à la hauteur.
De plus, ces marchés sont encore à exploiter puisqu’on estime que seuls 21 % des abonnés mobiles dans le monde disposent d’un smartphone alors que ce chiffre grimpe à 50% dans les pays occidentaux.

Quoi qu’il en soit, le pari, aussi risqué soit-il, semble en bonne voie puisque près de 20 grandes entreprises ont signé des accords avec la Fondation Mozilla afin de promouvoir les systèmes d’exploitation.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux