À la uneActualitéFrance

Le pain aux graines de pavot est-il dangereux ?

Lors de visites médicales dans des entreprises reliées à la création de pain aux graines de pavot, un grand nombre de salariés ont été contrôlé positifs aux opiacés. Des études ont été mené et les résultats sont improbables : des résidus de morphine et de codéine ont été retrouvé dans les pains.

L’industrie du pain a récemment été bouleversé par la découverte de résidus d’opiacés dans les pains au pavot. Ce sont des organismes réputés qui ont organisé les recherches dans ce sens : le Centre antipoison de Paris, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ainsi que la Direction générale de la Santé. Ils expliquent dans un communiqué “d’éviter la consommation de produits de boulangerie contenant des quantités significatives de graines de pavot” en attendant les résultats des différentes enquêtes menées en ce moment.

 

Le professeur Jean-Claude Alvarez, chef du service de pharmacologie-toxicologie du centre hospitalier universitaire Raymond-Poincaré est quand à lui beaucoup plus dure sur le sujet et explique de la consommation de ces produits pourrait être dangereuse pour la santé :

“Je conseille fortement de ne plus le faire jusqu’à nouvel ordre. Les résultats de l’étude que nous avons menée au sein de notre laboratoire ont montré que la consommation d’un seul des sandwichs analysés équivaut à 4 mg de morphine. Ce qui correspond à un demi-comprimé de Skenan, le médicament que l’on donne aux malades qui souffrent d’un cancer ! Les produits que nous avons retrouvés sont réservés aux douleurs sévères, sans parler des risques d’accoutumance.”

Le professeur Jean-Claude Alvarez

Le risque est donc présent, et les institutions préconisent d’en éviter la consommation jusqu’à nouvel ordre. Elles recommandent surtout aux femmes enceintes, aux enfants en bas âges et aux personnes souffrant de problèmes urinaires et/ou respiratoires.

En cas de symptômes (somnolence, confusion, fatigue, rougeur du visage, démangeaisons, bouche sèche, nausées, vomissements, constipation, rétention d’urine) après avoir consommé ces produits, contactez un centre antipoison en précisant ce que vous avez mangé. Plus d’informations sur www.centres-antipoison.net.

Related posts
À la uneActualitéInternational

C'est quoi le nouveau réseau des conservateurs américains "Parler" ?

À la uneActualitéBrèves

Jada Pinkett avoue son aventure avec le rappeur August Alsina

À la uneBrèvesSéries Tv

HBO arrête sa série Run après 1 saison

À la uneActualitéFrance

Ce samedi 11 juillet l'état d'urgence prend fin

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux