À la uneActualitéCultureSociété

Le prix Nobel de physique récompense la découverte des exoplanètes

Le prix Nobel vient de décorer deux physiciens suisses, Michel Mayor et Didier Queloz, pour avoir prouvé l’existence des exoplanètes. En effet, en 1993 personne ne peut encore prouver qu’il y a des planètes extrasolaire partout dans l’univers. Mais les professeurs de l’université de Lausanne vont trouver une méthode pour les trouver une à une. Plus de 25 ans plus tard et après la découverte d’environ 4.500 exoplanètes, ils sont décorés pour leur avancée scientifique.

Une découverte révolutionnaire

Cela est difficilement concevable de nos jours, mais avant le début du 20ème siècle, la plupart des astrophysiciens pensaient que, en dehors du système solaire, les étoiles de l’univers n’avaient pas de planètes. Et oui, car à l’inverse des étoiles, les planètes n’émettent pas de lumière elles sont donc invisibles à nos yeux après une certaine distance. Certes, quelques scientifiques comme Newton émettent la supposition que les autres étoiles devraient également être entourées de planètes mais il s’agit d’une minorité.

Vue d’artiste de 51 Pegasi b, première exoplanète découverte.

Vers 1950, la communauté scientifique s’accorde sur l’existence des exoplanètes mais est incapable de la prouver. C’est bien plus tard que Michel Mayor et Didier Queloz trouvent la solution : les “vitesses radiales”. Pour faire simple, la rotation des planètes autour de leur étoile influence la lumière émise par cette dernière. La présence de planètes gravitant autour d’une étoile est donc détectable au spectromètre. Et avec tout un tas de formule spécifique, on peut trouver la masse de la planète étudiée. La découverte de 1993 nécessitera 2 ans pour confirmer la présence de 51 Pegasi b, une planète du type Jupiter Chaud à plus de 50 années lumières de nous.

Grâce à la confirmation de cette avancée, les exoplanètes vont être découvertes les unes après les autres. Au total, les scientifiques ont trouvé plus de 4.500 exoplanètes principalement grâce à cette méthode.

Une récompense partagée avec James Peebles

James Peebles est un astrophysicien américano-canadien qui enseigne à l’université de Princeton dans le New Jersey. Il est reconnu dans la communauté scientifique pour ses découvertes sur la genèse de l’univers. Ses travaux ont permis aux chercheurs actuels d’avoir les bases de la cosmologie de notre monde pour étudier l’espace plus aisément.

C’est donc trois astrophysiciens que le prix Nobel récompense cette année. Les chercheurs se partageront donc l’honneur du prix ainsi que les 8 millions de couronnes suédoises (880.000€) qui l’accompagnent.

About author

Etudiant en Information-Communication et en LLCE Anglais à l'Université Rennes 2.
Related posts
À la uneBrèvesNumériquePop & Geek

Netflix réfléchit à empêcher le partage de compte ?

À la uneCinémaCulture

STAR WARS 9 "L'ASCENSION DE SKYWALKER" bande annonce finale

À la uneActualitéArtArt / ExpoCultureFranceMusiqueSpectacles

Da Silva : "Je me sens plus proche de la naïveté de l'enfance que du cynisme des hommes".

À la uneSéries Tv

QUELLES SONT LES SÉRIES NETFLIX LES PLUS VUES ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux