À la uneEquitationSport

Le Salon du cheval fait son grand retour à Paris en décembre 2024

Amateurs et amatrices de chevaux, Le Salon du cheval fait son grand retour à Paris en décembre 2024 à Porte de Versailles.

2024 commence à peine que tous les regards sont tournés vers décembre prochain qui marquera le retour dans la capitale après plusieurs années d’absence du Salon du cheval qui se tiendra du 6 au 8 décembre.

YouTube video

« Un événement qui manquait »

Quatre ans après sa dernière édition, le Salon du cheval fera son grand retour à Paris les 6, 7 et 8 décembre 2024 à Porte de Versailles pour 3 jours centrés autour du cheval. C’est en annonçant que « son retour à la maison » que Jean-Luc Poulain (Président du CENECA) a lancé la conférence de presse du Salon du cheval qui s’est tenue mercredi 17 janvier au Parc des Princes en présence d’Emmanuel Semo (Directeur du Salon du cheval de Paris).

« Cet événement tant attendu marque un tournant majeur dans l’industrie équestre, ravissant les passionnés, les professionnels et les amoureux des chevaux à travers la France. Et pour couronner le tout, il revient à son lieu d’origine, à Paris, dans toute sa splendeur à la Porte de Versailles. Un Retour Triomphal : Renouer avec l’Éclat Passé Le Salon du Cheval est bien plus qu’un événement, c’est une tradition qui remonte dans l’histoire des amoureux de l’équitation.
Après cette parenthèse de quatre ans, son retour signifie le renouveau d’un héritage riche, une opportunité de célébrer ensemble la passion équestre qui nous anime. Attendez-vous  à retrouver les éléments qui ont fait le succès du salon tout en découvrant des nouveautés surprenantes qui le projettent dans le futur. » (communiqué du site du Salon du cheval).

« Comment faire différent ? » : le Salon du cheval fait le plein de nouveautés

C’est en prenant contact avec de nombreux acteurs du secteur qui souhaitaient voir revenir le Salon du cheval que les équipes ont pu construire le projet de retour de cet événement hors normes. L’édition 2024 entend bien « mettre à jour » ce qui a fait le succès des éditions passées mais à l’aune des préoccupations du jour : revoir le lien avec les exposants, revoir la question du bien-être animal, … « Faire vivre une expérience » que ce soit pour les visiteurs comme pour celles et ceux qui vont participer à l’événement, c’est un peu ainsi que l’on peut résumer l’ambition du Salon du cheval 2024.

L’édition du retour, celle de décembre 2024 durera 3 jours (du 6 au 8 décembre). Ainsi, plutôt que de faire une seule édition qui va tout « exploser », l’ambition est de faire revenir le Salon de manière progressive -« avec une vraie santé financière donc en construisant un salon juste » comme l’explique Emmanuel Semo- dans sa maison mère à Porte de Versailles, et sera réparti cette année sur 2 Halls (les Halls 4 et 6).

L’avenir des jeunes pas oublié

Les visiteurs comme les exposants pourront profiter d’une expérience nouvelle dans la façon dont seront faites les conférences présentes sur place, qui seront plus vivantes, plus interactives.
L’idée est aussi de confronter le milieu du cheval à d’autres sports pour créer des rencontres et permettre des échanges.
Mais à l’image de ce que propose VL. toute l’année (comme les salons Your Future), une place importante sera consacrée au recrutement et à la formation. « L’idée est de permettre à un jeune intéressé par le milieu du cheval de venir et de trouver sa formation et son emploi au même endroit« , comme le détaille toujours le Président du Salon.
Des nouveautés mais aussi des fondamentaux qui perdurent comme « Le Village enfants » ou la carrière d’animation (il n’y en aura qu’une sur cette édition) avec des expériences plus courtes mais qui vont s’enchaîner toute la journée.

Et le sport dans tout ça ?

« L’expérience concours est totalement repensée. On ne pouvait pas remettre le concours comme il l’était dans les éditions précédentes. Il n’était notamment pas possible dans un premier temps de faire revenir le haut-niveau mais il reviendra dans les éditions futures. Pour cette première édition, on pourra compter sur les amateurs et les poneys« .

L’idée est de rendre le concours (CSO) attirant non seulement pour les gens qui connaissent bien, mais aussi pour le grand public plus profane. Il y aura moins de cavaliers sur place mais ils seront réellement mis en avant, starifiés. Quelqu’un qui ne connaît pas le Concours de sauts d’obstacles doit vibrer de la même manière qu’un autre, en pariant sur « le bon cheval pour remporter des cadeaux ».

Un nouveau concours verra aussi le jour durant le Salon 2024 : « Le concours de l’année » qui récompense les meilleurs concours en France avec 10 catégories : meilleur concours indoor, meilleure communication, meilleure hospitalité cavalier, meilleur concours Club, meilleur concours amateur, …

Enfin, une grande place à l’art équestre sera fait durant les 3 jours du Salon. A la fois dans l’organisation, dans l’habillage, un « un salon esthétiquement très beau, construit avec les exposants ». Mais on pourra aussi découvrir le cheval à travers l’art avec des œuvres disposées un peu partout dans le Salon.

Le Salon du cheval dévoile son affiche

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneEquitationSociété

La Fédération Française d'Equitation vous donne rendez-vous au Salon International de l'Agriculture

À la uneCultureFrance

Entrée au Panthéon : qui était Missak Manouchian ?

À la uneFranceMédias

Après la polémique, Anny Duperey n'est plus marraine de SOS Village d'enfants

ActualitéSport

JO 2024 : comment on note aux épreuves de surf ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux