À la uneActualitéSport

Les championnes de 2012.

Machisme ? Certainement pas, avec le Petit Journaliste, tout le monde est vu du même œil égalitaire. C’est pourquoi il est important de se rappeler de ces filles qui ont façonné 2012 à la sueur de leur front. Il faudra admettre face au monde entier que les étoiles de l’année qui s’est terminé sont en majorité américaines. En tout cas, les quatre sportives qui suivent ont sans aucun doute laissé leur empreinte dans la grande année que fut 2012.

Gabby Douglas, l’écureuil américain.

http://www.rollingstone.com/culture/news/american-gabby-douglas-wins-gold-in-womens-gymnastics-all-around-20120802

Sans doute pas la favorite de ces Jeux de Londres, c’est avec une facilité et un technique déconcertante que la gymnaste américaine Gabby Douglas a attiré la lumière sur elle. Tapis, barres, poutre, rien ne résiste à celle que l’on surnomme désormais l’Ecureuil Volant. Dans le gymnase de Londres, cette jeune athlète de 17 ans à fait un malheur. Pour ses premiers JO, elle remporte deux médailles d’or dont une au concours général individuel. Ni chinoises, ni russes n’ont trouvé le moyen de s’imposer devant cette bondissante américaine. C’est avec ses copines de l’équipe nationale qu’elle remporte sa seconde médaille d’or au concours par équipes. Cela ne fait aucun doute, le monde de la gymnastique n’aura eu d’yeux que pour elle en 2012.

Camille Muffat, comme un poisson dans l’eau.

http://recherche.parismatch.com/?query=Camille+Muffat

Unique française de ce palmarès, Camille Muffat est la grande athlète de l’année dans le cœur des français. Comment remettre la natation française dans le bassin des meilleures nations au monde ? Rien de plus simple avec la jeune nageuse de 23 ans. A Londres, elle a montré au monde entier qu’elle était bien une des toutes meilleures nageuses sur le circuit. Après être passé près à Pékin en 2008, notre niçoise n’a pas perdu de temps pour récolter les fruits de ses 40h de natation par semaines. Tel « un poisson dans l’eau », elle ramène au pays 3 médailles dont une en or, glanée au nez et à la barbe de ses adversaires sur un 400m nage libre affolant qu’elle boucle en 4 minutes 1 seconde et 45 centièmes avec en prime un nouveau record Olympique. Pour terminer 2012 en beauté, Camille Muffat remporte trois médailles d’or aux Championnats du Monde de 2012 à Chartres sur 200m nage libre, 400m nage libre et 4x50m nage libre mixte devant un public définitivement conquis.

Allyson Felix, une gazelle sur la piste.

http://www.globalpost.com/dispatches/globalpost-blogs/world-at-play/allyson-felixs-200-meter-run-wins-gold-team-usa

Beauté naturelle, physique tonique et d’une élégance à toutes épreuves, quoi de plus beau à Londres en 2012 que de regarder les courses de la championne américaine Allyson Félix. Sur un petit gabarit d’1m68 bouillonne des muscles infatigables avec lesquels la sprinteuse de Los Angeles n’a fait qu’une bouchée de ses opposantes. Aux Jeux Olympiques, elle remporte le 200m en 21 secondes 88 ainsi que deux autres médailles d’or 4x100m et 4x400m avec ses copines du relais. Elle éclabousse de sa classe et de son talent le tartan londonien. En 2012, elle remporte également le 200m aux Championnats des Etats-Unis avec une domination écrasante. Pour couronner le tout, l’athlète de 27 ans reçoit en fin d’année le Trophée IAAF de l’athlète de l’année en 2012 ainsi que le Trophée Jesse Owens. Une belle année qui se termine pour celle qui lutte contre le dopage depuis 2008. Pas de doute, Ms. Félix est bien une grande dame de l’athlétisme mondial.

Serena Williams, une puissance féline américaine.

http://forums.watchuseek.com/f296/watch-identification-serena-williams-2012-wimbledon-717237.html

Le proverbe pourrait se transformer en « ce n’est pas à une lionne qu’on apprend à se battre ». Et c’est vrai ! Quand on regarde avec quelle force et quelle maîtrise Serena Williams a jaugé son année 2012, on se dit que même à 31 ans, cette lionne du tennis international est indéboulonnable. L’américaine issue d’une famille qui aura baigné dans le tennis n’a laissé personne indifférent en 2012, remportant matchs après matchs jusqu’au sommet des tournois auxquels elle a participé. Cadette des sœurs Williams, Serena pointe fin 2012 au rang de numéro 3 mondiale au classement ATP. Elle aura remporté Wimbledon, l’US Open, une médaille d’or aux Jeux Olympiques et le Master d’Istanbul en fin de saison. Une année en or pour une des légendes du tennis féminin qui aura encore une fois laissé sa patte féline dans l’histoire du tennis.

Victor Chopinet.

Related posts
À la uneActualitéÉtudiantFranceNon classéPolitiqueSociétéSociétéVie Étudiante

Mouvement étudiant contre la précarité : blocus de l'Université Bordeaux-Montaigne

À la uneActualitéBrèvesMédiasSociété

Cash Investigation : Qui profit de nos impôts ?

À la uneActualitéBrèvesMédias

Spin the Wheel : L'adaptation arrive sur TF1

À la uneActualitéBrèves

Nous anti-gaspi, la nouvelle enseigne du 19ème

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux