À la uneInternational

Les 5 pires tueries de masse dans des écoles américaines

Découvrez le nouveau documentaire événement diffusé le 11 juin à 21 heures sur Discovery Investigation : « Massacre au campus ». Plongez au cœur des événements tragiques qui se sont déroulés à Moscow, dans l’Idaho, lors d’une nuit d’horreur devenue tristement célèbre, le 13 novembre 2022, où la vie de quatre étudiants a été tragiquement fauchée. 

Ce documentaire nous invite à revivre ces moments macabres et à plonger dans les circonstances entourant cette tragédie. Un événement qui a coûté la vie à quatre étudiants : Ethan Chapin, Kaylee Goncalves, Xana Kernodle et Madison Mogen. Ils ont été retrouvés poignardés à mort dans une résidence hors campus, dans une ville universitaire de 25 000 habitants, dans laquelle ils vivaient tous ensemble. Après 300 auditions et 48 jours d’enquête, la police arrête un suspect, le 30 décembre 2022. Un documentaire qui nous rappelle que ce n’est malheureusement pas un cas isolé. À travers l’histoire des écoles américaines, plusieurs tueries de masses ont frappé le pays, semant la terreur et laissant des cicatrices profondes. Une précision liminaire : On s’accorde à dire qu’une tuerie de masse est à partir de trois ou quatre victimes en dehors du tireur. Intégré dans la loi par le Congrès en janvier 2013, le Investigative Assistance for Violent Crimes Act of 2012 définit un « meurtre de masse » lorsqu’il y a au moins trois victimes, à l’exclusion du meurtrier : « But starting in 2013, federal statutes defined « mass killing » as three or more people killed, regardless of weapons. »

Voici cinq des pires tueries qui ont marqué les écoles américaines.

La fusillade de l’Université Virgina Tech

Le 16 avril 2007, l’Université Virginia Tech a été le théâtre d’une fusillade d’une ampleur choquante. Au cours de cet événement tragique, 32 personnes ont perdu la vie et 29 autres ont été blessées. L’assaillant responsable de cette fusillade meurtrière a été identifié comme Seung-Hui Cho, un étudiant de 23 ans originaire de Corée du Sud. Inscrit en tant qu’étudiant à la Virginia Tech, personne n’aurait pu anticiper les actes horribles qu’il allait commettre.

La fusillade a débuté aux alentours de 7 h 15, lorsqu’un premier acte de violence a eu lieu dans le dortoir West Ambler Johnston. Cho tue froidement ses deux premières victimes. Environ deux heures plus tard, dans le bâtiment Norris Hall, Cho est entré armé de plusieurs armes à feu et de munitions supplémentaires. Il a ouvert le feu dans plusieurs salles de classe, visant à la fois les étudiants et les membres du corps professoral.

En combinant les victimes de cette deuxième attaque avec celles du premier incident, le nombre total de morts s’élève à 32, y compris Cho lui-même, et 29 personnes ont été blessées.

YouTube video

La tuerie de l’école primaire Sandy Hook

Cette tuerie se déroule dans l’État du Connecticut, à Newtown, dans l’école primaire Sandy Hook. Elle a lieu le 14 décembre 2012 et cause la mort de 27 personnes. Le meurtrier est Adam Lanza, un jeune homme de 20 ans. Il tue d’abord sa mère de 52 ans, dans son sommeil, de plusieurs balles dans la tête, puis se rend à l’école. Le carnage commence à 9h30. Il se suicide à l’arrivée de la police. Chez lui, le jeune homme, qui avait été scolarisé à l’école de Sandy Hook dix ans auparavant, possédait des vidéos de suicide et des récits de tueries de masse.

Outre les enfants, ce sont aussi la principale, la psychologue, la thérapeute comportemental de l’école et trois enseignantes qui ont été abattues.

Des veillées s’organiseront dans tout le pays. Le soir même, le Président des États-Unis, Barack Obama déclarera, très ému :

« La majorité des victimes étaient des enfants, de magnifiques petits enfants âgés de 5 et 10 ans. […] Nos cœurs sont brisés ».

Il ajoutera, en essuyant une larme :

« Il s’agit de l’un des pires carnages jamais commis dans un établissement scolaire aux Etats-Unis. Chaque fois que j’apprends ce genre de nouvelles, je ne réagis pas comme un Président mais comme n’importe quel parent ».

YouTube video

La fusillade d’Uvalde

La fusillade a lieu le 24 mai 2022 dans l’école primaire Robb, au Texas et cause la mort de 21 personnes. Le meurtrier est Salvador Ramos, un jeune homme de 18 ans. Un individu escalade la clôture de l’école et pénètre par la porte arrière à 11h33. Il pénètre ensuite dans les salles de classe contiguës, les salles 111 et 112, où il tue les deux enseignantes avant de tirer au hasard sur les élèves.

Selon le témoignage d’un enfant rescapé, le tireur aurait déclaré en entrant dans la classe : « C’est l’heure de mourir » (« It’s time to die »). Plus de 100 balles sont retrouvées sur les lieux. Il a fallu 74 minutes à la police d’Uvalde, au Texas, pour abattre le tireur.

YouTube video

La fusillade de Parkland

Le tireur, Nikolas Cruz, était un ancien élève de l’école, le lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland. Il avait été renvoyé de cet établissement pour des raisons disciplinaires. Le 14 février 2018, l’attaque va commencer vers 14h40, lorsque Cruz arrive à l’école muni d’un fusil d’assaut AR-15 calibre 223. Il a commencé à tirer dans les couloirs et les salles de classe. Les étudiants et le personnel ont été pris au piège et ont tenté de se mettre en sécurité (le « code rouge » pour le confinement a été déclenché). Cruz a réussi à s’échapper en se mêlant aux élèves en fuite, mais il a été arrêté plus tard dans la ville voisine de Coral Springs. 

Malheureusement, 17 personnes ont perdu la vie dans cette fusillade, dont 14 étudiants et 3 membres du personnel de l’école. Quinze autres personnes ont été blessées, certaines grièvement. 

En réponse à la fusillade de Parkland, le mouvement étudiant « #NeverAgain » (Jamais plus) s’est formé, avec des survivants de la fusillade qui ont pris la parole pour demander des mesures concrètes pour la sécurité des écoles et un contrôle plus strict des armes à feu.

YouTube video

La fusillade de l’université du Texas

Le 1er août 1966, dans le campus de l’université du Texas à Austin, 16 personnes perdent la vie et 31 autres sont blessées. Charles Whitman, un ancien étudiant de l’université du Texas âgé de 25 ans, est à l’origine de cette fusillade. Armé d’un fusil de chasse, d’un fusil semi-automatique, d’un pistolet et d’un couteau, Whitman monta au sommet de la tour d’observation, qui était à l’époque le point le plus élevé de la ville d’Austin. Peu après midi, sans avertissement ni motif apparent, Whitman commença à tirer sur les personnes se trouvant en contrebas. Les étudiants et le personnel se réfugièrent derrière des murs, des arbres et tout abri disponible pour se protéger des balles meurtrières. 

Finalement, après environ 90 minutes de violence inouïe, des policiers et des civils munis de fusils de chasse réussirent à monter sur le toit de la tour d’observation. Ils parviennent à abattre Whitman.

A lire aussi : 5 fusillades de masse qui ont marqué l’Histoire américaine

Image à la Une : Extrait du film Elephant de Gus Van Sant

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Parlement : est-ce qu'on sait si une saison 4 est prévue ?

À la uneMédias

C'est quoi ces attaques contre Christophe Dechavanne ?

À la unePop & GeekSéries Tv

Le dessin animé culte Sailor Moon de retour à la télé en France ?

À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 3ème soirée d’audition ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux