À la uneActualitéEnvironnement

Les derniers chiffres du GIEC sur le réchauffement climatique sont très inquiétants

La première partie du sixième rapport d’études du GIEC publié aujourd’hui se montre fortement alarmant. Augmentation du volume de CO2 dans l’air, fonte des glaces, hausse des températures. Les scientifiques derrière ces chiffres sont sans appel, il faut réagir contre ce changement climatique.

Le dernier rapport du GIEC (Groupes d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) publié aujourd’hui, dévoile les derniers chiffres autour du réchauffement climatique. Crée en 1988, cette organisation regroupe des scientifiques et experts de 195 Etats pour traiter de l’évolution du climat. Après de nombreux travaux, elle sort la première partie de son sixième rapport d’études.

Dans leur rapport, le GIEC met en avant la possibilité de cinq scénarios allant du plus optimiste au plus pessimiste. Dans tous les cas, les pays se doivent de réagir car aucun ne paraît bénéfique pour la Terre. Les signataires de l’Accord de Paris en avril 2016 sont en retard sur leurs objectifs de contenir le réchauffement climatique en dessous des 2°C.

Des chiffres loin d’être atteints puisque selon les prévisions du GIEC, la température devrait augmenter de 1,5°C pour 2030 (prévu pour 2040 dans l’ancien rapport). Mais à long terme, le scénario le plus optimiste prévoit une stabilisation de cette augmentation. Le plus pessimiste met en scène une température qui pourrait augmenter de 6°C par rapport au siècle dernier. Des chiffres mirobolants qui auraient des conséquences désastreuses sur la faune et la flore terrestre mais aussi au niveau du climat.

Un changement climatique causé par l’homme

Sujet de débat pendant de nombreuses années entre les climatologues et des experts, la question de la responsabilité de l’homme dans les changements climatiques est abordé au cours de cette étude. Et le GIEC donne une réponse ferme. “Il est sans équivoque que l’influence humaine a réchauffé l’atmosphère, l’océan et la terre” peut-on lire dans le rapport.

Il précise que l’influence humaine demeure l’une des causes majeures de la fonte des glaces, du réchauffement des océans et de la montée des eaux. Des phénomènes que les experts de l’ONU jugent irréversibles pour des siècles et des millénaires. Les chiffres en sont tout aussi déconcertants avec une annonce d’une montée des eaux d’au moins 1m pour 2100. Les pires scénarios annoncent jusqu’à 2m.

Le dérèglement climatique est aussi un phénomène que rencontre la Terre depuis des dizaines d’années. Les périodes de canicules sont de plus en plus présentes dans le monde entier (plus de 50°C en Europe). Des situations exceptionnelles deviennent tout à fait ordinaire.

Source : GIEC

Les températures ne sont pas les seules à fluctuer vers le haut. Les pluies diluviennes sont aussi de plus en plus fréquentes. Selon le GIEC, ces phénomènes devraient continuer de s’accentuer durant les prochaines décennies.

Source : GIEC

Les augmentations d’émission de gaz à effet de serre

Une première depuis deux millions d’années. Le nombre de parties par millions (ppm) de CO2 vient de battre un triste record. Le GIEC donne aussi les chiffres pour le méthane (CH4) avec 1866 parties par milliards (ppb) et du protoxyde d’azote (N20) avec 332 ppb. Pour rappel, la présence de ces gaz dans l’atmosphère joue un rôle prépondérant dans le réchauffement climatique. Des chiffres jamais atteints depuis plus de 800 000 ans pour le méthane, les activités de l’homme surtout l’extraction y jouent un grand rôle.

Les Etats se doivent de réagir maintenant pour mettre fin à une situation qui risque d’être irréversible. Les émissions de gaz à effet de serre n’ont cessé d’augmenter depuis les accords de Paris et personne n’a pris de vraies mesures drastiques. Les pays du monde entier devront se retrouver en automne pour aborder ce sujet lors de la COP 26. Des décisions majeures vont devoir être prises pour éviter une catastrophe.

A lire aussi : Perturbation des courants océaniques : vers un effondrement climatique ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux