À la uneActualité

« Mais qui ? » : que cache ce slogan brandi dans une manifestation anti-pass sanitaire ?

Ce samedi 7 Août, au cœur de la forte mobilisation contre le pass sanitaire, une pancarte arborant le slogan “Mais qui ?”, brandie à Metz par une manifestante anti-pass sanitaire fait toujours parler. Qu’est-ce que ça signifie ?

Une pancarte qui fait parler sur les réseaux sociaux 

Les images d’une pancarte brandie lors d’une manifestation contre le pass sanitaire ce samedi 7 août 2021, à Metz (Moselle), ne cessent de circuler sur les réseaux sociaux pour son caractère antisémite arborant le slogan “Mais qui ?” suivi de noms d’hommes et de femmes politiques ou d’affaires ainsi que de cornes pour les diaboliser.

Ce dimanche 8 Août, le parquet de Metz a ouvert une enquête, tandis que la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a annoncé qu’elle allait porter plainte : « On est très clairement en présence d’une pancarte à l’antisémitisme assumé. Il faut être intraitables. »

Gérald Darmanin de son côté avait réagi sur son compte Twitter :

 “Cette pancarte est abjecte. L’antisémitisme est un délit, en aucun cas une opinion. De tels propos ne resteront pas impunis”. 

Un slogan de l’extrême droite à caractère antisémite

Ce slogan, on le doit à Dominique Delawarde qui faisait partie des signataires de la tribune des généraux dans l’hebdomadaire Valeurs Actuelles. Invité sur le plateau de Cnews le 18 juin dernier, il était interrogé par Claude Posternak qui lui demandait « qui contrôle la meute médiatique »

Ce dernier avait alors souri Vous savez bien qui contrôle la meute médiatique dans le monde et en France“. “Qui?”, insistait Claude Posternak. “C’est la communauté que vous connaissez bien”, avait alors répondu Dominique Delawarde

Le parquet de Paris avait déjà ouvert une enquête pour “diffamation publique” et “provocation à la haine et à la violence” pour ces insinuations. 

L’identité de la jeune femme qui brandissait fièrement ce slogan sur sa pancarte a été identifiée et il s’agit de Cassandre Fristot, une ancienne cadre du FN qui a été chef de cabinet de Louis Aliot lorsqu’il était vice-président du FN.

Cette dernière a d’ailleurs été interpellée aujourd’hui à Hombourg-Haut en Moselle à 11h45. 

Un slogan répété ? 

D’après Libération, cette question “Qui?” est devenu un slogan dans les manifestations anti-pass sanitaire. Plusieurs pancartes auraient déjà été aperçues dans les rassemblements des 17 et 24 juillet.  

Un Youtubeur d’extrême droite aurait également interrogé des participants au rassemblement du 31 juillet au Trocadéro à Paris. De nombreux manifestants auraient tenu des propos antisémites, évoquant les “empoisonneurs de puits” soit une phrase désignant les juifs. 

Il semblerait que ce slogan ainsi que son origine s’intègrent dans la théorie du “complot juif” qui prête aux Juifs une volonté de dominer le monde, un mythe antisémite qui continue aujourd’hui de contaminer notre société. 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

"Il a voulu faire son malin" : Eric Zemmour mécontent après son passage au 20h de TF1

À la uneFranceSanté

COVID 19 : la France annonce aujourd'hui 47 000 nouvelles contaminations

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Emma Bovary, la très belle adaptation du roman de Flaubert

À la uneCinémaCulture

États-Unis : Plusieurs objets de films cultes à vendre lors d'une géante mise aux enchères

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux