À la uneInternationalSport

Les Etats-Unis vont boycotter les JO d’hiver en Chine

Comme ils l’avaient envisagé, les Etats-Unis ont officiellement décider de boycotter les JO d’hiver de 2022 qui se tiendront en Chine.

Les Etats-Unis l’ont officiellement décidé, ils n’enverront aucun représentant diplomatique en Chine pour les prochains Jeux-Olympiques d’hiver de 2022. Cette décision est liée aux ” violations des droits humains ” que le gouvernement chinois aurait orchestré dans le Xinjiang, un territoire autonome du nord-ouest de la Chine. En effet, de nombreux gouvernements et organisations de défense des droits de l’Homme accusent la Chine d’avoir volontairement interné au moins un million de musulmans ouïghours, dans des ” camps de rééducation “. Selon la Maison Blanche, un génocide et des crimes contre l’humanité auraient actuellement lieu dans la province du Xinjiang et c’est ce qui aurait motivé leur décision de boycotter ces jeux-olympiques. Malgré ce boycott diplomatique des JO, les athlètes américains participeront tout de même aux compétitions.

” En étant présente, la représentation diplomatique américaine traiterait ces Jeux comme si de rien n’était, malgré les violations flagrantes des droits humains et les atrocités de la Chine au Xinjiang. Et nous ne pouvons tout simplement pas faire cela. “

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

Cette décision était déjà dans la tête des américains depuis un certain temps car le président Joe Biden avait expliqué qu’il l’envisageait le 18 novembre dernier. De ce fait, le pouvoir chinois avait très vite répliqué en critiquant vivement ces déclarations : ” mélanger la politique et le sport allait à l’encontre de l’esprit olympique ” déclarait le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian.

Le comité olympique respecte cette décision

Après cette forte décision, le Comité International Olympique a très rapidement réagi en déclarant qu’il respectait ce choix. ” La présence de responsables gouvernementaux et de diplomates est une décision purement politique pour chaque gouvernement, que le CIO, dans sa neutralité politique, respecte pleinement”, a expliqué un porte-parole de l’instance olympique lundi à l’AFP. Néanmoins, le CIO se réjouit tout de même que les athlètes américains puissent toujours participer aux compétitions, une situation qui se serait avérée nettement plus regrettable sans la participation de ces sportifs.

La colère de la Chine

Après avoir appris cette décision, le pouvoir chinois a directement affirmé que les Etats-Unis ” paieront le prix ” de ce boycott. Lors d’un point presse, le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian a notamment dénoncé une ” violation du principe de la neutralité du sport ” par les Etats-Unis : ” La tentative des Etats-Unis de perturber les Jeux olympiques d’hiver de Pékin, fondée sur un préjugé idéologique, des mensonges et des rumeurs, ne fera qu’exposer aux yeux de tous les intentions malveillantes des Etats-Unis. ” a-t-il déclaré. Concernant les accusations liées à la situation très critique au Xinjiang, le porte-parole les a qualifié de ” mensonge du siècle “. La Chine qui multiplie les accusations actuellement, avec également l’affaire mystérieuse autour de la joueuse de tennis Peng Shuai dont on ne sait toujours pas comment elle se porte.

” Franchement, les Chinois sont soulagés d’apprendre la nouvelle, car moins il y aura de responsables américains, moins il y aura de virus. “

Déclaration ironique du tabloïd chinois Global Times

De son côté, l’ancien chef de la diplomatie américaine sous Donald Trump, Mike Pompeo, a appelé à un boycott complet des Jeux-Olympiques. Selon lui, “le parti communiste chinois se fiche complètement d’un boycott diplomatique, car au bout du compte, ils accueillent tout de même les athlètes du monde entier“.

Par ailleurs, le Kremlin a lui aussi réagi en déclarant que les Jeux Olympiques devaient rester ” libres de toute politique “, comme l’a expliqué le porte-parole russe Dmitri Peskov. La France, quant à elle, a “pris bonne note” de l’annonce par les États-Unis d’un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver et va “se coordonner” avec les autres pays de l’Union européenne sur ce dossier, a indiqué la présidence.

Une décision américaine qui ne risque pas d’apaiser les tensions grandissantes entre les deux pays…

A lire aussi : Pourquoi ce regain de tension entre la Chine et Taïwan ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Alicia Dadoun remplace Naïma Rodric dans Un si grand soleil : ça arrive souvent ces changements ?

À la uneActualitéCinéma

5 films pour redécouvrir la carrière de Gaspard Ulliel

À la uneSéries Tv

The rings of power : la série Le seigneur des anneaux s'offre un titre

À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Marvel : c’est quoi le multiverse au centre du MCU ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux