Le mouvement Femen fête cette année ses 10 ans d’existence. L’occasion de revenir sur la genèse des protestations « sextrémistes ».

Les origines du mouvement

Créé en 2008 en Ukraine, le mouvement Femen célèbre cette année ses 10 ans. Né autour d’Anna Hustol, son objectif principal était de dénoncer le développement du tourisme sexuel dans le pays. Au fur et à mesure que son internationalisation, il s’est étendu à de nombreux autres sujets. Il s’agit aujourd’hui d’oeuvrer pour les droits des femmes, mais aussi pour la démocratie et contre la corruption et la religion. C’est en 2012 que le mouvement arrive en France. Poursuivie dans son pays pour avoir tronçonné une croix orthodoxe, sa porte-parole Inna Shevchenko, y obtient le statut de réfugiée politique. Les Femen ont indiqué être une centaine à travers le monde. La France compte une dizaine de militantes réellement actives.

Des actions très médiatisées qui ne se restreignent pas au féminisme

  • 2012 : les Femen interviennent contre les intégristes catholiques de Civitas qui s’opposent au mariage gay
  • 2013 : la religion catholique est visée au cours de l’action de militantes seins nus, dans la cathédrale Notre Dame de Paris
  • 2017 : les Femen conduisent une action en septembre à Pontoise lors du Salon de la femme musulmane
  • Les Femen effectuent régulièrement des actions contre le Front National qu’elles jugent « fasciste »
Femen

Manifestation sur la place de la République en novembre 2017, suite à l’affaire Weinstein – Crédit : AFP – François Guillot

Pourquoi protester être seins nus ?

Connues pour leurs interventions seins nus, les Femen ont recours à la provocation pour heurter voir choquer. Elles sont l’incarnation d’un féminisme radical. Dès lors pour elles, se montrer seins nus permet une réappropriation du corps pour en faire une arme de protestation. Elles refusent que leur corps soit mis au service d’une société patriarcale et en revendiquent son caractère politique. En Ukraine, les Femen sont poursuivies et risquent la prison, tandis que l’ensemble des fondatrices du groupe se sont aujourd’hui expatriées.

De nombreuses critiques

Les messages de l’organisation sont souvent jugés flous et confus, notamment en raison de la pluralisation des champs d’action. Souvent interrogée sur l’efficacité des méthodes des Femen, Inna Shevchenko défend le mouvement en faisant valoir qu’il s’agit de la méthode la plus efficace trouvée à ce jour. En France, les Femen sont entre autres poursuivies pour exhibition sexuelle.

Lio seins nus pour un concert anniversaire

A l’occasion des 10 ans du mouvement, une soirée avait lieu hier soir à la Bellevilloise à Paris. Plusieurs personnalités se sont produites sur scène au cours de la soirée. La prestation la plus remarquée était celle de la chanteuse Lio qui a interprété son titre phare « Banana Salit », topless. Lio a déjà exprimé son attachement au féminisme et son vécu d’ancienne femme battue dans son autobiographie (Pop Model), sortie en 2004.

#femen activists from Spain, Sweden, Germany, USA are arriving to #Paris to celebrate #FEMEN 10 years anniversary at #LaBellevilloise pic.twitter.com/uw4bOA9hNH

— inna shevchenko (@femeninna) 18 avril 2018

LIRE AUSSI… « Jamais le deuxième soir », gagnez vos places pour la pièce.