À la uneActualitéFrance

Les Français adoubent le gouvernement dans son renoncement à Notre-Dame-des-Landes

C’est fait, Édouard Philippe, le chef du gouvernement l’a annoncé hier : le projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes n’aura pas lieu. Le projet initié en 1963 sous De Gaulle termine ainsi sa course sous la croupe d’un président né 14 ans plus tard. Hier, à la sortie du conseil des ministres, Édouard Philippe a indiqué que “le projet ne [pouvait] se faire dans un contexte d’opposition exacerbée entre deux parties presque égales de la population”. Pourtant, selon un sondage Elabe parue dans la foulée, les Français ne semblent pas autant divisés. Retour en chiffre sur l’opinion des Français.

74% des Français favorables à la décision du gouvernement

Selon ce sondage, 74% des Français sont favorables à cette décision, voire très favorables pour 35% d’entre eux. Un quart des sondés regrette donc la décision du gouvernement.

Si les électeurs de Benoit Hamon sont les plus satisfaits par ce renoncement à construire l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (83%), les électeurs de François Fillon sont le plus circonspect (63%).

10% des Français se déclarent très opposés à la décision du gouvernement  / Crédits Elabe

ZAD

Hier, le Premier ministre a informé les zadistes qu’ils avaient jusqu’au “printemps” pour évacuer la ZAD (zone d’aménagement différé). Si ce n’était pas le cas, il a assuré que l’Etat emploiera la force pour appliquer sa décision. Cette décision est approuvée par trois Français sur quatre. Seuls les électeurs de Jean-Luc Mélenchon sont dubitatifs sur cette question (seuls 64% sont favorables).

“l’autorité, c’était de décider”

Au final et c’est ce qui devrait intéresser le locataire de l’Élysée (qui continue de gagner des points dans l’opinion), 58% des Français jugent que le gouvernement “a fait preuve de courage en tranchant cette question”. À l’inverse, 42% pensent qu’il s’agit d’un renoncement et qu’il a “cédé aux opposants du projet d’aéroport.”

Bernard Sananès, le président d’Elabe, a analysé ce résultat sur le plateau de BFM TV : “Ça veut dire que la lecture qui a été faite ce soir par une partie de l’opinion, c’est de dire que finalement l’autorité, c’était de décider.”

Le sondage Elabe a été réalisé mercredi par internet auprès de 1 000 personnes représentatives de la population âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Sur cet échantillon total, il comporte une marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.

À lire aussi : Notre-Dame-des-Landes : « les conditions ne sont pas réunies » pour le projet d’aéroport

Related posts
À la uneSéries Tv

Peter Lenkov, showrunner de Magnum et MacGyver, viré par CBS

À la uneActualitéPolitique

Elections présidentielles 2020 : les atouts de Joe Biden, grand favori

À la uneBrèvesMusique

Simony, la comète du rap français que rien n’arrête

À la uneHigh TechInsolite

Emmanuel Macron félicite les nouveaux bacheliers sur TikTok

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux