À la uneActualitéInternational

Les images impressionnantes de l’éruption du volcan aux Canaries

Le volcan Cumbre Vieja est entré en éruption dimanche 19 septembre sur l’île de La Palma dans l’archipel des Canaries. Plus de 6000 personnes ont été évacuées face aux imposantes coulées de laves.

Pour la première fois depuis 50 ans, le Cumbre Vieja est entré en éruption. Ce volcan de type effusif situé sur l’île de La Palma voit des coulées de lave sortir de son pic depuis le dimanche 19 septembre. Des images impressionnantes provoquant de nombreux dégâts sur toute l’île des l’archipel des Canaries. A ce jour, plus de 6000 personnes ont dû être évacués dont 400 touristes. Cependant, l’avancée de la lave est toujours en cours et se dirige inexorablement vers la mer.

Des colonnes de fumées et des cendres commencent à envahir l’île. La lave a détruit des centaines de maisons et d’infrastructures nécessaires aux habitants. Les dégâts provoqués par cet événement sans pareil sont pour le moment estimés à plus de 400 millions d’euros et vont continuer d’augmenter.

La lave “descend inexorablement vers la mer et on ne peut rien faire face à elle. C’est là toute l’impuissance face à cette coulée (…) qui emporte tout sur son passage (…) et emportera d’autres maisons”, alerte le président de la région des Canaries, Angel Victor Torres.

Le contact entre la mer et la lave

A un rythme de 200m par heure, la lave devrait bientôt atteindre la mer. Les premières coulées se situent désormais à moins de deux kilomètres de l’Océan Atlantique et risque de provoquer des nuages toxiques dangereux pour l’homme. “Les nuages engendrés par l’interaction eau de mer et lave sont acides” et “peuvent être dangereux si on est trop près”, a expliqué Patrick Allard, le directeur de recherche CNRS à l’Institut de Géophysique du Globe de Paris à l’AFP.

Une fois inspiré ce gaz peut venir se disposer autour du poumon et provoquer de grave problèmes de respiration. Ce gaz corrosif reste très dangereux et mortel, les autorités locales demandent à toutes les personnes sur place de fuir les zones d’impact avec l’eau salée.

Le roi Felipe VI doit se rendre à La Palma ce jeudi 23 septembre pour voir l’étendue des dégâts. Des dégâts compliqués à calculer puisque l‘institut de volcanologie des Canaries annonce que l’éruption pourrait durer entre 24 et 84 jours.

A lire aussi : Le nord du Maroc à son tour frappé par des incendies

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Anaïs Raciti retrouve son rôle dans ITC et devient la fille de Fanny Gilles (Sam)

À la uneActualitéPolitique

A quoi sert le Conseil Constitutionnel ?

À la uneFaits Divers

5 situations improbables ou cocasses survenues dans le service des urgences

À la uneMédias

Coucou c'est nous a 30 ans, retour sur l'émission culte de Christophe Dechavanne

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux