À la uneActualitéFrancePolitique

Les plus jeunes candidats aux élections municipales

18 ans est l’âge on l’on peut aller voter, mais c’est aussi pour certains l’âge de se lancer en politique. L’élection municipale du week-end prochain, abrite de jeunes politiques en herbe, et qui sait, peut être les futurs grands dirigeants de notre pays.

 

En région parisienne, à Pantin – 54000 habitants – un jeune candidat de 23 ans, a été investi par l’UMP en mai dernier. Geoffrey Carvalhinho, est même tête de liste. Geoffrey Carvalhinho a reçu le soutien de ténors de son parti, notamment avec la visite en février dernier, de Bruno Lemaire, député de l’Eure et ancien ministre de l’agriculture. Mais pour prendre en main les clefs de la mairie de pantin, le jeune candidat devra battre le maire sortant, le socialiste Bertrand Kern.

 

Du côté du Front National, le candidat tête de liste à Créteil a seulement 18 ans.  Gaëtan Marzo a pris sa carte au parti d’extrême droite en Août 2013. Dans cette ville de plus de 90 000 habitants. Il devra défier les idées de Laurent Cathala, maire PS depuis 1977. Ludovic Pajot, 20 ans est tête de liste à Béthune (Nord-pas-de-Calais), Pierre Ducarne, âgé de 22 ans, est lui tête de liste à Nancy.

 

 

Les provinces ont aussi leurs jeunes candidats

Le département de l’Eure est un vivier de jeunes candidats. A Beuzeville, bourg de 4500 habitants, Hugo Hervieu se place 7ème sur la liste de centre droit, “Ambition Beuzeville”. Le jeune a eut 18 ans en Novembre dernier, mais il est adhèrent à l’UMP depuis deux ans. A 14 ans c’était le plus le jeune président d’association. Que ce soit dans le milieu associatif et en politique, Hugo Hervieu dit vouloir « aider les autres », tout en étant proche des jeunes de son âge.

Dans la commune du Vaudreuil de 3500 habitants, Antoine Belhach, lui aussi tout juste âgé de 18 ans, se présente avec la tête de liste du maire sortant. Le jeune Euroi est assuré d’avoir sa place dans le conseil municipal, puisque la liste sans étiquette n’aura pas d’adversaire lors du scrutin.

Dans la Somme, à Amiens, le plus jeune candidat a eu ses 18 ans il y a seulement quelques jours, puisqu’il est né le 15 mars. Léon Deffontaines, élève en classe de terminal, se présente sur la liste Lutte Ouvrière.

 

Dans le Doubs, une candidate n’est pas encore majeure

Mais le plus jeune candidat est une fille. Elle se présente sur une liste sans étiquette de Mémont  situé dans le Doubs, un tout petit village de seulement 40 habitants. Elise Machado est une mineure en campagne électorale, puisqu’elle fêtera ses 18 ans la veille du premier tour, le 22 Mars. “Je vais pouvoir participer à la vie de la commune, faire mes premiers pas dans ma vie d’adulte en prenant des responsabilités”, déclare l’intéressée, lycéenne en terminale S.

 

Benoît thérèze

 

 

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Narcos : Mexico est renouvelée pour une saison 3 par Netflix

À la uneFranceInternational

Escalade des tensions Franco-Turques après la publication d'une caricature d'Erdogan

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #61

À la uneMédias

Eurovision Junior : "Move the world" le 29 novembre 17h sur France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux