ActualitéArt / Expo

Les Lyonnais rendent hommage à Martin Luther King et perpétuent son combat

Il y a 50 ans, Martin Luther King est assassiné dans le Tennessee, aux Etats-Unis. Pour commémorer la mort du célèbre pasteur, la ville de Lyon a mis à l’honneur sa vie et son combat à travers deux expositions. « Martin Luther King, rêve brisé? » et « Martin Luther King, roi de la paix » abordent en effet le combat de Luther King de deux manières bien différentes. Cependant, les deux expositions ne manquent pas de mettre en lumière la visite, peu connue, du lauréat du prix Nobel de la paix à la Bourse du Travail de Lyon.

Un homme au service de la lutte contre la ségrégation

Né en 1929 aux Etats-Unis, Martin Luther King, un pasteur protestant, s’engage dès 1955 pour les droits civiques des afro-américains. Protestant également contre la pauvreté, il organise de nombreuses manifestations non violentes. En 1963 il organise sa marche sur Washington, durant laquelle il prononce la phrase, désormais célèbre, « I have a dream ». Militant pacifiste, il est récompensé pour sa lutte pour la paix et devient en 1964 le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix. Il est assassiné le 4 avril 1968 à Memphis, dans le Tennessee. Pour commémorer les 50 ans de son assassinat, la ville de Lyon a donc organisé deux expositions.

Martin Luther King, roi de la paix

Dans le cadre du « centenaire de la paix » ,  le musée de la Basilique de Fourvière, en collaboration avec la ville de Lyon, propose aux visiteurs un hommage original au « roi de la paix ». Car c’est à travers les poèmes de Léopold Sédar Senghor et les œuvres picturales d’Alfred Manessier que la direction du musée de Fourvière a décidé de rendre hommage à la mémoire de ce fervent défenseur de la paix. Le commissaire de cette exposition, Jean-François Gauthier était un proche de Léopold Sédar Senghor. Il a souhaité rassembler les écrits du président sénégalais qu’il avait réalisé après l’assassinat de MLK, avec les peintures de Manessier et des images d’archives.

A lire aussi: Dates in time: Les Afro-Américains

Martin Luther King à la Bourse du Travail de Lyon

 

Martin Luther King, rêve brisé?

Cette exposition qui s’est déroulée à la bibliothèque municipale de la Part-Dieu se déclinait en trois parties. D’abord un retour historique sur l’évolution des droits civiques des afro-américains, de l’esclavage à la marche sur Washington. Puis une deuxième partie consacrée à la vie de Martin Luther King. Cette partie de l’exposition n’est pas sans rappeler que malgré ces combats et l’élection du premier président afro-américain Barack Obama, la lutte est loin d’être terminée. Le commissaire de l’exposition a voulu évoquer ici les récents débats sur les violences policières aux USA notamment.  L’événement contraste entre le combat pacifiste de MLK et la fin violente qu’il connu. Cette exposition souligne à quel point il est important de continuer le combat pour l’égalité.

La visite de Martin Luther King à la Bourse du Travail de Lyon

Mais ces deux expositions ont un point commun, celui de faire connaître aux visiteurs le discours du militant à Lyon. Ainsi, le 29 mars 1966, MLK s’est rendu à la Bourse du Travail de Lyon pour prononcer un discours. 27 associations de la région lyonnaise s’étaient réunies pour organiser cet événement, que les autorités de la ville ont presque ignoré.  Il a pourtant rencontré un franc succès, avec 5000 personnes présentes. Cette visite fut la seule organisée dans une ville de province dans le cadre de sa tournée européenne. Il a d’ailleurs affirmé que Lyon lui était une ville toujours prête à se battre pour ce quelle croyait juste.

Pour en savoir plus:
Martin Luther King, le rêve brisé?
Martin Luther King le roi de la paix

Related posts
ActualitéCinémaMusique

5 artistes partis trop tôt

ActualitéSéries Tv

Fiction française 2023 - 2024 (ép. 1) : quelle est la réussite de la saison ?

ActualitéSéries Tv

10 choses à savoir sur Les Totally Spies

ActualitéMédiasMusique

5 dates clés dans la carrière de Kendji Girac

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux