À la uneFranceRégionsSociété

Les plages de nouveau accessibles en Corse depuis hier

Plage Corse

En ce week-end de l’Ascension, de nombreux Corses ont pu retrouver pour la première fois depuis le confinement un semblant de liberté en gambadant sur les plages de sable fin. Tout en respectant certaines règles bien entendu.

Ce mardi, Franck Robine, préfet de Corse, a annoncé en accord avec les maires corses que les plages redeviendront de nouveau accessibles à compter du jeudi 21 mai. Une bonne nouvelle car cela offre de nouvelles libertés aux citoyens insulaires qui ont parfaitement joué le jeu durant le confinement. La plupart des personnes s’étant rendue à la plage dès la réouverture ont su rester raisonnables. En effet, les plages n’étaient pas bondées de monde et la distanciation sociale était de rigueur. A noter que les plages ne seront ouvertes que du lever au coucher du soleil.

Une grande majorité des villes et villages autorisent la pratique d’activités nautiques, la navigation de plaisance, le bronzage et la plongée sous-marine. Concernant les activités de plaisance, le préfet maritime avait signé un décret autorisant la navigation à plus de 54 miles (100km) du port d’attache en Méditerranée.

Cependant, la réouverture des plages ne signifie pas que les habitants ont le droit de tout faire. Bien au contraire. De nombreux maires ont voté à l’unanimité la mise en place de certaines règles à respecter afin que la réouverture des plages puisse être réussie.

Un test grandeur nature avant la saison estivale et la mise en place de règles

En plus des horaires d’ouverture des plages, de nombreuses règles s’ajoutent. Les pique-niques, barbecues et la consommation d’alcool sont interdits pour le moment. De plus, la distanciation d’un mètre est requise entre les personnes et pour les groupes de 10 personnes, la distanciation est de l’ordre de 5 mètres. Pour veiller au respect de ces règles, policiers municipaux et gendarmes patrouillent régulièrement sur les plages corses et n’hésitent pas à rappeler à l’ordre si cela est nécessaire.

Il convient d’ajouter que les autorisations d’occupation temporaires (AOT) pour les paillotes de plages sont en cours de signature et que celles “délivrées l’année dernière ont été reconduites cette année”. En signant ces AOT, le préfet de Corse envoie un signal aux établissements de plage pour “une réouverture dès que le feu vert interviendra”. L’ouverture des paillotes de bord de mer et des restaurants est cruciale car certains d’entre risquent de devoir mettre la clé sous la porte et cela permettrait de sauver les pots cassés en essayant de faire une belle après-saison.

Le 2 juin aura lieu le discours du Premier Ministre Edouard Philippe qui pourra valider la seconde étape du déconfinement et donc la réouverture des cafés et restaurants dans les départements “verts”. La Corse fait partie des ces départements verts et attend donc avec impatience de pouvoir débuter une saison estivale déjà mal embarquée.

A lire aussi : Coronavirus : l’impact de l’épidémie sur la saison estivale à venir

Related posts
À la uneSéries Tv

On vous attend (1) : Ils étaient 10 - mini série (M6)

À la uneE-SportSport

La nouvelle passion de Gael Monfils

À la uneInsoliteWorld

La question du jour : pourquoi et comment la Lune tourne autour la Terre ?

À la uneBeautéInsolite

Les corps des célébrités les plus chers

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux