À la uneFootSport

Foot : les plus beaux buts de l’histoire du “Clasico” entre le PSG et l’OM

clasico

Ce dimanche soir à 21h, c’est le fameux “clasico” que tout le monde attend ! L’Olympique de Marseille reçoit au Stade Vélodrome son sempiternel rival du Paris Saint-Germain, pour le compte de la 27ème journée de Ligue 1. Pour le PSG, l’enjeu est énorme. Le club de la capitale doit absolument l’emporter ce soir pour ne pas être largué par l’AS Monaco, plus que jamais leader après sa victoire samedi à Guingamp (2-1). Quant à l’OM, une victoire lui permettrait d’intégrer le top 5 du classement. Pour vous faire patienter, la rédaction sports de Radio VL vous a concocté un petit top 10 des plus beaux buts de l’histoire du “clasico”.

N°1 : Pedro Miguel Pauleta, PSG – OM, 25 avril 2004, 2-1. Incontestablement le plus beau but de l’histoire du clasico. Ce jour là, Pedro Miguel Pauleta a inscrit un doublé. Mais surtout, il a signé un véritable bijou pour ouvrir le score à la 12ème minute. A l’origine, Juan Pablo Sorin lance Pauleta en profondeur. Le Portugais évite la sortie de Fabien Barthez mais se retrouve enfermé sur la gauche de la surface. Dans un angle quasi-impossible, il parvient à lober Barthez et a trouvé le cadre d’un joli petit coup de patte du droit. On vous laisse savourer…

N°2 : Pauleta, 7 novembre 2004, PSG – OM, 2-1. Encore et toujours Pauleta dans le rôle du bourreau de Fabien Barthez ! Ce soir-là, l’aigle des Açores, servi par Pancrate à l’angle gauche de la surface, repique dans l’axe et sort une soudaine frappe enroulée pied droit qui trouve le petit filet opposé d’un Barthez sans réaction.
.

N°3 : François M’Pelé, 8 janvier 1978, PSG –OM, 5-1. Attention ça date ! Au Parc des princes, l’attaquant congolais du PSG François M’Pelé déclenche une frappe laser du pied droit de plus de 30 mètres qui heurte le haut du montant avant de rentrer dans le but.
.

Top Buts Classico : François Mpelé par PSG

N°4 : Basile Boli, 29 mai 1993, OM – PSG, 3-1. Tout fan de l’Olympique de Marseille qui se respecte se souvient de ce “coup de bélier” de Basile Boli. C’était trois jours après son but victorieux de la tête en finale de la Ligue des champions face au grand Milan AC (1-0). Cette fois-ci, l’OM joue le titre de champion de France face à Paris. Et Boli va récidiver, encore une fois d’une reprise de la tête, mais de l’extérieur de la surface de réparation, sur un centre d’Abedi Pelé. Et l’OM sera champion de France.
.

N°5 : Chris Waddle, 27 octobre 1989, OM – PSG, 2-1. C’était la grande époque de l’OM, et de sa star anglaise Chris Waddle. Sur un corner repoussé par la défense parisienne, Eric Di Meco adresse un long ballon pour l’Anglais Chris Waddle qui n’est pas hors-jeu. Seul dans la surface, le British amortie le ballon de la poitrine, ridiculise Joël Bats d’un coup du sombrero et finit tranquillement du talon, à la “Madjer”.
.

N°6 : Ronaldinho – Leroy, 9 mars 2003, OM – PSG, 0-3. Ce soir-là au Vélodrome, le génie brésilien Ronaldinho a illuminé de toute sa classe le clasico. Notamment sur le troisième but parisien. Sur une contre-attaque parisienne, Ronnie est lancé en profondeur. Il résiste d’abord à Brahim Hemdani, dribble le gardien marseillais Vedran Runje. Puis il met complètement dans le vent Hemdani revenu défendre, avant d’offrir le but à Jérôme Leroy sur un plateau d’argent.
.

N°7 : Edouard Cissé, 7 novembre 2004, PSG –OM, 2-1. Décidément une soirée magique pour les supporters parisiens au Parc des princes ! Après le but génial de Pauleta (voir plus haut, le n°2), Edouard Cissé inscrit le but du break d’une frappe délicieuse du gauche, qui vient lécher la lucarne opposée de Fabien Barthez.
.

Psg Om 2-1 Pauleta , Edouard Cisse par si-ash

N°9 : Franck Sausée, 5 mai 1989, OM – PSG, 1-0. Ce match constituait une quasi finale de championnat. Le PSG comptait un point d’avance sur Marseille au classement. L’OM se trouvait donc dans l’obligation de gagner. Ce match fut fermé, voire insipide, jusqu’à ce boulet de canon de Franck Sauzée qui offrait la victoire et le titre finale à l’OM.
.

N° 10 : Zlatan Ibrahimovic, OM – PSG, 7 octobre 2012, 2-2. Deuxième saison du PSG sous l’ère Qatar Sports Investment. Lors du mercato estival, le richissime fond d’investissement qatarien avait fait venir Zlatan Ibrahimovic pour 20 millions d’euros en provenance du Milan AC. Ce soir-là au Vélodrome, le géant suédois a inscrit un doublé, dont cette reprise de volée typiquement “zlatanesque” de l’extérieur du pied droit, en aile de pigeon.
.

Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux