À la uneActualitéCinémaCulture

Les sorties ciné du mercredi 23 janvier

Un film récompensé à maintes reprises outre-atlantique, le nouveau Clint Estwood et l’adaptation d’un best-seller américain… Un beau programme vous attend dans les salles de ciné cette semaine !

Green Book : Sur les routes du sud

1962. L’Amérique est au cœur d’une période de ségrégation intensive. Malgré ce climat hostile permanent, Don Shirley (Mahershala Ali), un musicien Noir, souhaite partir en tournée dans le sud des États-Unis. Pour ce faire, il décide d’engager Tony Lip (Viggo Mortensen), un videur d’origine italienne, pour le conduire jusqu’à ses différents lieux de représentation et le protéger tout au long du trajet. Les deux hommes quittent Manhattan et entament leur road-trip en s’appuyant sur les conseils du Green Book, une sorte de guide du Routard destiné aux conducteurs Afro-américains pour qu’ils puissent trouver des endroits où s’arrêter sans risque. Réalisé par Peter Farelly, le film s’inspire d’une histoire vraie. Une histoire poignante qui a valu à Green Book d’être primé aux derniers Golden Globes.

La Mule

Presque un an après la sortie du 15h17 pour Paris, Clint Eastwood revient sur nos écrans. Cette fois-ci, le réalisateur ne se contente pas d’être derrière la caméra puisqu’il fera également son grand retour devant. La Mule ne raconte pas les mésaventures d’un âne en danger mais celles d’Earl Stone, un homme de 80 ans fauché, qui, pour garder la tête au-dessus de l’eau sur le plan financier, va obtenir un job en tant que chauffeur. Un simple gagne-pain qui va s’avérer bien plus dangereux pour le vieillard… Car en acceptant cette offre, Earl s’est en fait engagé à faire passer de la drogue pour un cartel mexicain… Un drame nerveux dans lequel Clint Eastwood s’offre un rôle sur-mesure. Au casting, on retrouve aussi Bradley Cooper et Laurence Fishburn qui incarnent deux agents prêts à tout pour stopper les activités malhonnêtes du vieil homme.

Yao

Dans Yao, Omar Sy interprète Seydou Tall, une star du cinéma français qui revient au Sénégal, son pays d’origine, afin d’y promouvoir un livre. À Dakar, il fait la rencontre de Yao, un garçon de 13 ans, qui a fugué de son village situé à plusieurs centaines de kilomètres de là. Pris d’affection et touché par ce jeune sénégalais, Seydou va décider de le raccompagner chez lui. Et par la même occasion, l’acteur va peu à peu redécouvrir ses racines. Cette comédie dramatique de Philippe Godeau marque les premiers pas au cinéma de Lionel Louis Basse, qui illumine le film dans le rôle de Yao.

The Hate U Give – La haine qu’on donne

Une bavure policière entraîne la mort de Khalil, un adolescent afro-américain. Starr est témoin de la scène et se met en tête de rendre justice coûte que coûte à son ami d’enfance tué à tort. La jeune femme va se retrouver confrontée à la pression mise sur ses épaules par les habitants de son quartier. Les choses doivent changer et les violences envers sa communauté cesser. Starr doit s’affirmer et trouver sa voix pour réussir à se faire entendre. Adapté d’un best-seller d’Angie Thomas, le film devrait, par son arrière-propos, émouvoir les spectateurs et notamment la jeune génération à qui il s’adresse principalement.

Enfin, parmi les autres sorties de la semaine, on n’oublie pas Les Fauves de Vincent Mariette, L’ordre des Médecins de David Roux, Les Petits Flocons de Joséphine de Meaux et Continuer de Joachim Lafosse.

Related posts
À la uneActualitéFrancePolitiqueSociétéSociété

Où est Steve ? Un mois et toujours rien

À la uneFootSport

Matchs amicaux : l'OM se rassure, Saint-Etienne cartonne

À la uneCulture

Le 19 juillet en trois dates

Actualité

"Hors norme et très coloré", Lollapalooza c'est demain !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux