À la uneActualitéFrance

Les taxis se font rouler dessus par les VTC

Le Conseil d’Etat vient de suspendre le décret de quinze minutes qui obligeait, depuis le 1er janvier, les VTC (Véhicules de Tourisme avec Chauffeurs), à attendre un quart d’heure entre la réservation d’une course et la montée du client dans le véhicule.

La guerre qui oppose les taxis aux VTC est loin d’être terminée. Et la suspension du décret qui imposait un délai de 15 minutes aux VTC entre la réservation et la prise en charge du passager, ne va rien arranger au désarroi de leurs opposants.

Une concurrence déloyale

Malgré la grève des taxis du 13 janvier dernier, la bataille a été remportée par les VTC. En effet, le juge des référés du Conseil d’Etat a estimé que ces derniers étaient victimes d’un préjudice commercial due à une concurrence déloyale, et que l’urgence invoquée était par conséquent fondée.

Tant qu’aucun armistice ne sera signé entre les deux camps, la guerre demeurera. C’est donc un nouveau cycle de négociations qui est sur le point de s’ouvrir entre pouvoirs publics, représentants des taxis et sociétés de VTC. Le décret, quant à lui, n’est plus en vigueur jusqu’à ce que le juge administratif statue sur le contenu du dossier… a priori, à la fin de l’année.

Elisa Gorins

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneInternational

D'où vient le slogan "All Eyes on Rafah" ?

ActualitéSéries Tv

Fiction française : quel est notre bilan de la saison 2023-2024 ?

ActualitéSportTennis

5 champions ou championnes de tennis qui n’ont jamais gagné Roland-Garros

À la uneFranceMédias

Inès Reg : pourquoi le tournage d'un unitaire pour TF1 a été suspendu ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux