Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéFrance

L’heure de vérité pour Parcoursup

Mardi 22 mai en fin de journée, lycéens et étudiants en réorientation recevront les premiers résultats de leurs voeux d’admission dans l’enseignement supérieur.

Des centaines de milliers de candidats, 6 millions de vœux, une loi historique et une nouvelle procédure d’affectation dans l’enseignement supérieur.  Mardi 22 mai, à 18 heures, la nouvelle plate-forme d’entrée dans l’enseignement supérieur, Parcoursup, donnera ses premiers résultats aux lycéens et aux étudiants en réorientation. Cette date est aussi le baptême du feu pour la nouvelle procédure pour l’accès aux études supérieures incarnée par cette plate-forme, Parcoursup, qui remplace l’ancien système, Admission post-bac (APB).

Au total, ce sont 810 000 élèves qui sauront  s’ils ont reçus, ou non.  Cela représente un chiffre record, bien supérieur aux 761 650 de 2017. La raison est, entre autres, l’arrivée dans les études supérieures des enfants du boom de l’an 2000, mais aussi une augmentation du nombre de jeunes choisissant de continuer leurs études dans le supérieur. Au total, ce sont un peu plus de 6 millions de vœux qui ont été enregistrés.

Avantage pour les meilleurs

Sans surprise, ce seront les meilleurs élèves qui auront des “oui” dès ce mardi soir. En effet, tous les lycéens ne demandent pas à aller à l’université : environ deux tiers des voeux concernent des formations sélectives comme les BTS, les DUT, et les classes préparatoires, où les écoles prennent les meilleurs.

D’un autre côté, si de très bons élèves ont postulé à l’université, qui est une formation “non sélective”, ils auront aussi une grande chance d’être acceptés dès ce soir. Contrairement à APB, qui instaurait des classements aléatoires d’élèves, les universités ont établi cette année leurs propres classements en fonction de la motivation des élèves…mais aussi de leurs notes. Les meilleurs lycéens figurent donc en tête de classement. Dans les filières en tension, où la demande est très forte, ceux qui resteront sur le carreau, seront donc les moins bons élèves.

 

Related posts
À la uneSport

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, est décédé

À la uneBrèvesSéries Tv

Chris Meloni retrouve son personnage de Stabler ... dans une nouvelle série

À la uneBons PlansFrance

Interview avec Thibault Dll : « Mettre ma passion au profit de la bataille contre le Covid-19 »

À la uneActualitéSanté

« Easybreath » : le masque de Décathlon qui sauve des vies !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux