InternationalSociété

L’éternelle question : l’Homme est-il un animal ?

Il nous est insupportable, pour nous autre occidentaux, de concevoir que l’Homme est semblable à l’animal. Nous avons toujours démontré que nous nous en différencions par de multiples façons. Mais au plus nous apprenons sur les animaux et au plus il semblerait que cette frontière soit illusoire. Alors, l’Homme est-t-il un animal ?

Les scientifiques et philosophes ont établi depuis longtemps la distinction entre l’Homme et l’animal. Cette distinction se fait principalement par le langage et notre faculté à communiquer mais aussi par notre capacité à transmettre et développer de nouvelles compétences. Ces transmissions de savoir et savoir faire forment ce que l’Homme a appelé la Culture.

Si nous ne sommes pas des animaux, c’est bien parce que nous disposons d’une culture qui, par définition, s’oppose au terme de nature et d’instinct. En effet la nature est spontanée, originelle et indépendante de toutes actions de l’Homme. Toutefois c’est la conception que nous en faisons.

Pourtant, des scientifiques tendent à démontrer que les animaux aussi développent des compétences et des comportements qu’ils transmettent par la suite à leurs proches.

Une étude de 1999 publiée par l’Université de St Andrews en écosse semble revenir sur le devant de la scène. Elle stipulerait que certains groupes de chimpanzés auraient développé des compétences et d’autres non.

39 comportements tels que la séduction, le toilettage ou encore l’usage de certains outils, seraient propres à certains groupes et seraient inconnus des autres. L’hypothèse est celle de l’apprentissage et la transmission. Les chimpanzés en question développeraient des techniques et les enseigneraient à leurs confrères.

Toutefois, l’attribution de caractéristiques ou de comportements humains aux animaux remonte déjà au 18 ème siècle puisque le terme d’anthropomorphisme a vu le jour à cette époque. Cette question semble préoccuper les Hommes depuis longtemps.

De plus, certains animaux auraient également une conscience de soi. Philippe Varin dresseur d’animaux pour le cinéma et expert dans la communication entre l’Homme et l’animal expliquait cela sur France Culture.

La conscience de soi, je suis persuadé que beaucoup d’animaux l’ont.  Ils ont la conscience de l’autre, ils l’ont par obligation, surtout les animaux sociaux. Ils ont une autre forme d’imagination. Une autre forme de conscience d’eux-mêmes


M.C. Bomsel
docteur-vétérinaire française, professeur au Muséum national d’histoire naturelle.

Cependant ces résultats sont très discutés. Tous les scientifiques ne s’entendent pas pour dire que cette frontière entre l’Homme et l’animal est illusoire. Pour eux, les animaux ont un instinct profondément ancré qui rythme leurs actions et leurs comportements.

A LIRE AUSSI :

Related posts
À la uneActualitéSociétéSociété

Près de 63 000 expulsés en France au cours de l’année

À la uneActualitéPolitiqueSociété

Thierry Breton, le nouveau commissaire français à la Commission Européenne ?

À la uneBrèvesÉtudiantFaits DiversPolitiqueSociété

Les étudiants de Lyon en colère

À la uneActualitéBrèvesEconomiePolitiqueSociété

Disparition du ticket de caisse inférieur à 10€ pour février 2020

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux