À la uneActualitéFootFranceSport

Ligue 1 : La grande braderie de l’OL est-elle inquiétante ?

Sans coupe d’Europe cette saison, l’Olympique Lyonnais a lancé l’opération dégraissage avec déjà huit départs dans ce mercato estival. Si d’autres sont encore à prévoir, les arrivées se font attendre et ne sont pas à l’ordre du jour dans le Rhône. Une situation qui peut inquiéter les supporters lyonnais souhaitant un effectif aussi compétitif que l’an passé pour retrouver la Ligue des Champions au plus vite.

Mise à jour : Sur Téléfoot, Juninho a assuré n’avoir reçu aucune offre pour Depay, Aouar ou Moussa Dembélé : « On n’a pas reçu de proposition pour Memphis, Houssem ou Moussa Dembélé. ». Le directeur sportif lyonnais a évoqué l’intérêt du Barça pour le néerlandais : « On n’a rien reçu de la part du Barça. Même pas un appel pour demander le prix de Memphis (Depay). Ce que j’ai compris, c’est que s’il reste, il sera content de nous aider à faire une bonne saison. Les joueurs pour qui on a reçu des propositions sont déjà partis. » confie Juninho. Des propos confirmés par Jean-Michel Aulas : “Le président du Barça m’a indiqué dès dimanche que le Barça souffrait beaucoup d la crise du Covid et n’avait pas de possibilité de faire une offre” assure t-il sur Twitter.

À l’Olympique Lyonnais c’est “la grande braderie de Lille“, les mots de Rudi Garcia en disent long sur sa vision du mercato de l’OL. Après son superbe parcours en Ligue des Champions, Jean-Michel Aulas a enclenché une vague de départ dans son effectif pour amortir les conséquences d’une non-qualification en Coupe d’Europe. Au total, l’OL a déjà récupéré plus de 50 millions d’euros sur tous ses transferts estivaux avec déjà huit départs : Traoré à Aston Villa (19 M€), Marçal à Wolverhampton (2 M€), Rafael à Istanbul Basaksehir (libre), Tete à Fulham (3,2 M€), Tatarusanu au Milan AC (500K€), Solet au Red Bull Salzbourg (4,5 M€), Gouiri à l’OGC Nice (7M€) et Terrier à Rennes (12M€) sans oublier le départ de Lucas Tousart (25 millions €) pour le Hertha Berlin avant l’arrêt de la saison de Ligue 1. L’effectif Rhodanien se retrouve amoindri quantitativement des éléments non désirés par Rudi Garcia, qui s’est souvent pleins d’avoir trop de joueurs, mais risque aussi de perdre des cadres que le club devra sans doute remplacer pour rester compétitif.

À lire également : PSG-OM : Quelles sanctions à venir pour les cartons rouges ?

Des cadres en instance de départ

Si pour le moment, l’Olympique Lyonnais réussi un bon mercato en se débarrassant des joueurs indésirables, quelques départs sont prévus du coté des cadres avec en-tête de liste Memphis Depay. Selon le quotidien néerlandais “De Telegraaf” , l’attaquant star de l’OL devrait rejoindre le FC Barcelone de Ronald Koeman dans les prochaines heures pour environ 30 millions d’euros. À un an de la fin du contrat de Memphis Depay, Jean-Michel Aulas réaliserait tout de même une belle vente avec le Néerlandais si l’information était confirmée. Reste encore les cas Moussa Dembélé, Houssem Aouar et Jeff Reine-Adelaide à régler. Les deux premiers semblaient être sacrifiés par le club estimant être des joueurs pouvant rapporter gros dans les caisses. Depuis quelque temps, leurs départs n’est plus évoqués, mais loin d’être impossible au vu de l’envie de l’OL de dégraisser massivement. Comme le confiait un proche d’un membre de l’effectif à L’Équipe vendredi dernier, “on a l’impression que tout est à vendre“. L’autre cas difficile est celui de Jeff Reine Adelaide, souhaitant quitter le club au plus vite, et dont le Stade Rennais fait le forcing pour se l’offrir. Insatisfait de son temps de jeu, il souhaite rejoindre le club breton dès cet été. Si l’OL a refusé une première offre de 22 millions, les discussions se poursuivent entre les deux clubs et pourrait aboutir même si Jean Michel Aulas aurait fixé son prix à 35 millions d’euros. En cas de départ de plusieurs de ces joueurs à l’issue de la fin du mercato le 5 octobre prochain, l’Olympique Lyonnais est dans l’obligation de recruter pour les remplacer afin d’éviter une saison épineuse, déjà amputée d’une compétition européenne.

” Memphis Depay (26 ans) va signer au FC Barcelone. Sur les conseils de l’entraîneur Ronald Koeman, les Catalans versent au moins 30 millions d’euros pour l’attaquant néerlandais “

Un effectif réduit avec beaucoup d’incertitudes

Il faut diminuer l’effectif. Ce n’est pas sûr qu’on aille chercher des joueurs. On cherche plutôt à s’en séparer” les propos de Juninho début septembre ont de quoi inquiéter les supporters lyonnais. Si l’effectif s’est dégraissé à plusieurs postes et que le club ne recrutait pas, Rudi Garcia devra faire avec les moyens du bords. Alors que le coach Lyonnais a souvent pointé du doigt le fait d’avoir trois arrières droits, il n’en reste plus qu’un avec Léo Dubois. L’idée est de transformer Jean Lucas en latéral droit pour suppléer l’international français. Le club a peut-être décelé des qualités au milieu brésilien pour ce poste à l’image d’un Maxwell Cornet reconverti arrière gauche, mais les risques que ça ne fonctionne pas sont bien réels. Même constat pour le poste de défenseur central avec le départ de Marçal, pourtant titulaire indiscutable dans la défense à cinq lyonnais, laissant une place pour le jeune et talentueux Sinaly Diomandé (19 ans) dans l’axe de la défense. Actuellement, en cas de pépins, le jeune lyonnais est le seul défenseur central à disposition avec la nouvelle recrue Cenk Özkacar (19 ans) en provenance d’Altay SK, club de deuxième division turque. Si l’envie de donner une chance aux jeunes fait partie de l’ADN de l’OL, elle révèle beaucoup d’incertitudes pour cette saison. Nul doute que des ajustements sont à réaliser de la part de Juninho et Bruno Cheyrou pour permettre au club d’avoir toutes ses chances d’être sur le podium en fin de saison. La formation lyonnaise peut tout de même compter sur ses trois recrues en interne avec Ryan Cherki, Melvin Bard et Maxence Caqueret, tous bien intégrés et performants depuis la rentrée. Toutefois, si l’OL cherche à faire des économies après les pertes dues au Covid-19, le club de Jean Michel Aulas ne doit pas oublier de conserver un effectif compétitif dans une Ligue 1 de plus en plus disputée afin de retrouver la Ligue des Champions dès l’an prochain.

About author

Journaliste spécialisé dans le Sport
Related posts
À la uneMédias

Mask Singer : 12 nouveaux costumes pour la saison 2 dès le 17 octobre

À la uneBrèvesSéries Tv

Le Code : France 2 lance le tournage de la nouvelle série des créateurs de Cherif

À la uneSportTennis

Résumé de la 3ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneSéries Tv

Portrait craché : Danny Wilde et Lord Brett Sinclair

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux