À la uneActualitéFootSport

PSG-OM : Quelles sanctions à venir pour les cartons rouges ?

Au lendemain d’un classico marqué par 5 cartons rouges, la commission de discipline va se pencher dès mercredi soir sur les sanctions à prendre.

Mise à jour : Réunie ce mercredi soir pour étudier, entre autres, les cas des Parisiens et des Marseillais, la commission de discipline de la LFP a décidé d’infliger une suspension ferme de six rencontres à Kurzawa, trois à Amavi, deux (plus une avec sursis) à Neymar et Paredes et une à Benedetto. Le dossier Alvaro est placé en instruction, tandis que Di Maria est convoqué mercredi prochain.

Après les cinq cartons rouges hier, la commission de discipline va distribuer les sanctions dès mercredi soir à la suite d’un Classico mouvementé remporté par l’OM contre le PSG (1-0). Plusieurs joueurs sont concernés par une sanction : Neymar, Kurzawa, Paredes et Di Maria côté PSG, et Alvaro, Amavi et Benedetto pour l’OM. La plupart ont été exclus à la suite d’une bagarre en fin de match à part Alvaro accusé par Neymar de racisme et Di Maria pour avoir craché sur le défenseur espagnol de l’OM au cours du match.

À lire également : La foudre du Covid-19 s’abat sur la Ligue 1

Jusqu’à sept matches de suspension

Concernant les joueurs coupables d’avoir frappé ou donné un coup à son adversaire, les sanctions peuvent aller jusqu’à sept matches de suspension. C’est le cas pour Kurzawa qui a donné un coup de point et coup de pied à Jordan Amavi, qui a voulu riposter. Le milieu de terrain Leandro Paredes pourrait également être fortement puni après avoir mis Benedetto au sol et semble lui mettre un coup mais à confirmer. La claque de Neymar a Alvaro est également passible d’une suspension de 7 matches. Dario Benedetto ayant reçu deux cartons jaunes entrainant une exclusion devrait s’en sortir avec 1 ou 2 matches maximum. Angel Di Maria accusé d’avoir craché au visage d’Alvaro risque lui jusqu’à 6 matches de suspension. La commission de discipline va devoir trancher.

« Pour la VAR, c’est facile d’attraper “mon agression”. Maintenant, je veux qu’on cherche l’image du raciste qui m’a traité de “SINGE FILS DE PUTE” [fils de pute de singe]. C’est ce que je veux voir. »

10 matches de suspension pour Alvaro ?

La plus grosse peine pourrait être à l’encontre du défenseur Marseillais Alvaro accusé par le brésilien de racisme. Des images isolées par Téléfoot montrent Neymar se plaignant peu après la demi-heure de jeu auprès des arbitres : « racismo, no », a-t-il lancé, en pointant du doigt Alvaro Gonzalez. « Regardez le racisme. C’est pour ça que je l’ai frappé », a expliqué Neymar après le match. Si ces insultes racistes sont avérées, Alvaro sera alors éloigné des terrains pendant 10 matchs au maximum. Une enquête va être ouverte.

Crédit : AFP

About author

Journaliste spécialisé dans le Sport
Related posts
À la uneSportTennis

Résumé de la 3ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneSéries Tv

Portrait craché : Danny Wilde et Lord Brett Sinclair

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Schitt’s Creek, la comédie sacrée aux Emmy Awards

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #57

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux