À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 : “Le racisme est-il légal en France ?” s’indigne Mario Balotelli

L’attaquant niçois Mario Balotelli a déploré les “bruits de singes” du public corse lors du match Bastia-Nice en ouverture de cette vingt-et-unième journée de Ligue 1. L’international italien s’est même permis de soulever cette interrogation : “Le racisme est-il légal en France ?”

Le football français est taché d’une nouvelle polémique suite à la rencontre Bastia-Nice vendredi soir. Celle-ci a été soulevée par l’attaquant niçois Mario Balotelli, déplorant le racisme du public corse sur les réseaux sociaux. L’ambiance s’est avérée tendue notamment de la part des supporters bastiais et ce avant même le coup d’envoi.

Le bus de l’OGC Nice a d’abord été caillassé dès son arrivée au stade Furiani. Le véhicule a été accueilli par plusieurs jets de projectiles qui n’ont déploré aucun blessé selon les premiers éléments de l’enquête. De violents heurts ont ensuite opposé une trentaine de supporters aux forces de l’ordre à l’issue de la rencontre.

“Une vraie honte”

“Le résultat était juste” a d’abord commenté l’international italien à propos du match qui s’est conclu sur un score nul (1-1). “Super Mario” a ensuite déploré le comportement raciste des supporters bastiais à son encontre.

“J’ai une question pour le public français : est-ce normal que les supporters de Bastia fassent des bruits de singes et des “uh uh” pendant tout le match, et que personne de la “commission de discipline” ne dise rien ? s’est indigné l’ancien attaquant milanais. Le racisme est-il légal en France ? Ou seulement à Bastia ? Le football est un formidable sport, mais ces gens comme ces supporters de Bastia le rendent horrible ! Une vraie honte.”

La commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) étudiera l’ensemble des incidents survenus dès jeudi. “La LFP déplore l’ensemble des incidents intervenus dans le cadre de la rencontre SC Bastia – OGC Nice. Dès jeudi, la Commission de Discipline ouvrira le dossier des incidents du match à partir des rapports complémentaires des officiels et des éléments apportés par les clubs“, a fait savoir l’instance de football professionnel à travers un communiqué publié ce samedi.

L’OGC Nice “scandalisé” par de tels agissements

Le club azuréen a également tenu à réagir aux incidents ayant eu lieu vendredi soir. L’attaquant niçois a ainsi reçu le soutien de son club et de ses dirigeants sur le site internet du Gym. “L’OGC Nice, déjà victime en avant-match d’un caillassage de son bus, est scandalisé par ces agissements survenus vendredi soir à l’encontre de ses joueurs, et tout particulièrement de Mario Balotelli. Le club les félicite d’avoir su ne pas céder à ces provocations, et leur apporte tout son soutien.”

Ce n’est pas la première fois que les confrontations entre Bastia et Nice donne place à ce genre d’incidents. La Ligue de Football devra prendre les mesure nécessaires pour éviter de tels agissements dans le cadre d’une rencontre sportive. Comme Mario Balotelli, rappelons que le football doit avant tout rester “un formidable sport”.

Marius Bocquet

About author

Étudiant en journalisme à l'Académie ESJ Lille et en Science Politique à l'Université de Lille
Related posts
À la uneArtCultureFranceSociétéSorties

Les spots les plus instagrammables de Paris

À la uneActualitéSexe

Le site pornographique Luscious laisse fuiter les données de ses membres

À la uneActualitéFaits DiversFranceSpectacles

Bordeaux : un poney euthanasié après une chute lors d'un spectacle

À la uneActualitéFranceInternationalPolitique

G7 : Le dispositif sécuritaire de Christophe Castaner attendu au tournant

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux