BrèvesFootSport

Ligue 1 : les supporters du FC Metz blâment les jets de pétard à travers un communiqué

Suite aux incidents qui ont contraint l’arbitre d’arrêter la rencontre samedi lors du match Metz – Lyon, les supporters du FC Metz ont tenu à condamner les jets de pétard à travers un communiqué.

Alors que les Messins venaient d’ouvrir le score, le gardien lyonnais Anthony Lopes a été visé par des pétards depuis les tribunes. L’arbitre a donc été forcé d’arrêter le match après seulement 30 minutes et 46 secondes de jeu. Après avoir reçu un premier projectile, un second pétard a éclaté à quelques centimètres du joueur rhodanien alors qu’il était en train de se faire soigner par le staff médical. Le médecin lyonnais Emmanuel Orhant a lui-même été touché par l’explosion mais n’a présenté aucune séquelle physique. Atteint d’une surdité traumatique, le portier de l’OL devrait subir un traitement d’au moins deux semaines mais s’est voulu rassurant après avoir indiqué que cela n’aurait aucune conséquence sur son avenir. Malheureusement, Anthony Lopes devrait toutefois manquer le choc face à Séville en Ligue des Champions mercredi soir.

L’association de supporters se dit prête à exclure des membres s’ils sont jugés coupables

Le groupe de supporters de la tribune Est, la “Horda Frenetik”, a cependant tenu à condamner ces actes via un communiqué. Les supporters réclament en effet des sanctions individuelles qui seront prises après identification des malfaiteurs par la vidéo surveillance. “Nous condamnons fermement ce geste incompréhensible et stupide et espérons que l’exploitation des images de vidéosurveillance permettra de rapidement identifier le ou les auteurs de ces actes, et de les mettre face à leur responsabilité individuelle”.

Ces derniers se désolidarisent totalement de ces jets de pétard qu’ils on qualifiés d’ “inadmissibles”. La Horda Frenetik souhaite ne pas avoir affaire à une sanction collective et se dit même prête à infliger des sanctions aux responsables s’ils adhèrent à l’association. “S’il s’avère que le(s) coupable(s) sont membres de notre groupe, nous prendrons les mesures nécessaires à notre niveau: à savoir l’exclusion immédiate et définitive de notre association”, a prévenu le groupe de supporters.

Marius Bocquet 

About author

Étudiant en journalisme à l'Académie ESJ Lille et en Science Politique à l'Université de Lille
Related posts
À la uneActualitéFootSport

Football : La Ligue des Champions enfin de retour !

À la uneActualitéFormule 1Sport

Accusé de racisme, le pilote Charles Leclerc rétorque

À la uneActualitéFormule 1Sport

Formule 1 : Renault obtient gain de cause contre Racing Point

À la uneFoot

Neymar Jr : premier bilan après 3 saisons

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux