À la uneActualitéFootSport

Ligue des champions : retour sur les matchs de mercredi

Le bon nul de l’AS Monaco sur la pelouse du Zénith, la victoire de l’Atlético Madrid face à la Juventus Turin ou encore la balade d’Arsenal. La soirée de mercredi, lors de la deuxième journée de la phase de poule de la ligue des champions, a été riche en émotions, en rebondissements … voire en surprises.

Groupe A : L’Atlético et Malmö relancent tout

Atlético Madrid-Juventus Turin: 1-0

2014_10_01t203706z_1660437528_gm1eaa20crk01_rtrmadp_3_soccer_champions_96300_immagine_ts673_400

La joie d’Arda Turan (Atlético), contraste avec la déception de Leonardo Bonucci (Juventus)

C’était le choc de la soirée au stade Vicente Calderón. Le champion d’Espagne face au champion d’Italie. Un match au sommet qui n’a pas tenu ses promesses. A l’issue d’une rencontre hachée et marquée par une grosse intensité dans les duels, l’Atlético Madrid s’est imposé sur le plus petit des scores. A un quart d’heure de la fin, Arda Turan a repris de manière heureuse un centre de la droite de Juanfran. Dominatrice en termes de possession de balle en première mi-temps, la Juve, toujours privée d’Andrea Pirlo, a souffert au retour des vestiaires sous les coups de boutoir des colchoneros, et a fini par craquer. Elle encaisse son premier but de la saison, alors que Buffon avait gardé sa cage inviolée lors de 6 de ses 9 matches européens en 2014. A noter plusieurs penaltys oubliés : deux côté Atlético pour des fautes de main de Vidal (20e) et Caceres (59e) et un en faveur de la Juventus lorsque Llorente a été déséquilibré par Miranda dans la surface de réparation (86e).

Malmö FF – Olympiakos : 2-0

Tombeur de l’Atlético Madrid lors de la 1ère journée, l’Olympiakos était désormais attendu comme un sérieux trouble-fête dans ce groupe. Mais le club grec s’est fait surprendre par le petit poucet, Malmö. Le champion de Suède s’impose 2-0 grâce à un doublé de Markus Rosenberg, qui a profité d’une défense grecque aux abois. Cette victoire, conjuguée à celle de l’Atlético sur la Juve, relance tout dans ce groupe, puisque les quatre équipes sont à égalité avec trois points chacune.

Groupe B : Benzema sauve le Real, Streller enfonce Liverpool

Ludogorets Razgrad – Real Madrid : 1-2

Karim Benzema

Karim Benzema a donné la victoire au Real Madrid sur le terrain de Ludogorets

En déplacement en Bulgarie, le Real Madrid a eu très chaud. Dès la 6ème minute, Marcelinho ouvre le score pour Ludogorets pour le plus grand bonheur du public du Stade National de Sofia, qui ne pouvait pas rêver meilleur entame pour son équipe. Un début de match annonciateur d’une soirée très laborieuse pour les Merengue. Cristiano Ronaldo rate d’abord son penalty, avant de se faire refuser un but pourtant valable quelques minutes plus tard. La star portugaise finira par trouver le chemin des filets et de l’égalisation peu avant la demi-heure de jeu, en prenant de nouveau ses responsabilités sur penalty, avec cette fois plus de réussite que lors de sa première tentative. Malmenés en première mi-temps, les hommes d’Ancelotti ont fini par décrocher la victoire dans le dernier quart d’heure du match grâce à un but de Karim Benzema, entré en jeu à la place de Chicharito. Les Bulgares, eux, ne sont pas passés loin du plus gros exploit de leur histoire.

FC Bâle – Liverpool : 1-0

Rien ne va plus à Liverpool. A la peine en championnat (14e avec deux victoires, un nul et trois défaites en six journées), les Reds ne sont pas non plus parvenus à se donner une bouffée d’air grâce à leurs prestations sur la scène européenne. Miraculés lors de la journée précédente face à Ludogorets (victoire de justesse grâce à un penalty de Gerrard dans les dernières secondes), les coéquipiers de Mario Balotelli sont cette fois tombés à Bâle. Le capitaine du club suisse, Marco Streller, a offert une victoire méritée à son équipe. Après sa déroute face au Real Madrid, le FC Bâle se relance et, au vu de sa performance, envoie un signal fort à son adversaire du soir et potentiel rival dans la lutte pour la deuxième place du groupe.

 

Groupe C : Monaco solide, le Benfica mal parti

Zénith Saint-Pétersbourg – Monaco : 0-0

FOOTBALL : Zenith Saint Petersbourg vs Monaco - Ligue des Champions - 01/10/2014

Kondogbia et les Monégasques ont tenu le choc à Saint-Pétersbourg

La victoire face au Bayer Leverkusen, qualifiée de miraculeuse par les plus sceptiques, était loin d’avoir levé tous les doutes. Auteur d’un début de saison très irrégulier en championnat (3 victoires, un nul, quatre défaites et une piètre 12e place après huit journées), l’AS Monaco se devait de prouver qu’elle a les épaules pour lutter en Europe. Le déplacement chez le Zénith Saint Pétersbourg faisait office de test très sérieux, alors même que le club russe est leader invaincu de son championnat et avait frappé un très grand coup lors de la journée précédente en s’imposant 2-0 sur la pelouse du Benfica. Face à Hulk, Danny et consorts, les hommes de Leonardo Jardim ont réalisé un excellent match, contenant bien les assauts des Russes et se créant même les meilleures occasions. Trop maladroits lors des 45 premières minutes, ces derniers sont montés en puissance au retour des vestiaires, avant de baisser de nouveau de pied dans les dernières vingt minutes de la partie. Les Monégasques ont même été à deux doigts d’en profiter, Yannick Ferreira Carrasco trouvant le poteau de Lodygin (73e). L’équipe du Rocher peut donc nourrir quelques regrets, mais décroche un bon nul à l’extérieur qui lui permet de partager la tête du classement avec son adversaire du soir. Décevant en Ligue 1 et conquérant en ligue des champions, Monaco affiche donc deux visages depuis le début de la saison, un peu comme le PSG. Ça tombe bien, les deux équipes s’affronteront dimanche lors de la 9e journée de championnat.

Bayer Leverkusen – Benfica : 3-1

Battu par Monaco lors de la 1ère journée, le club allemand s’est relancé en disposant d’un Benfica une nouvelle fois décevant. Kiessling, Son et Calhanoglu ont inscrit les trois buts de l’actuel 3e de Bundesliga, tandis que Salvio avait un temps réduit l’écart côté portugais. Le Bayer revient à un point du Zénith et de l’ASM, alors que le club lisboète, dernier avec zéro point, hypothèque peut-être déjà ses chances de qualification.

Groupe D : Arsenal et Dortmund déroulent

Arsenal-Galatasaray : 4-1

danny-welbeck-hat-trick-arsenal-galatasaray_3211273

Danny Welbeck (Arsenal) s’apprête à tromper Fernando Muslera (Galatasaray)

Grâce notamment à un triplé de Danny Welbeck, les Gunners ont étrillé le Galatasaray de Cesare Prandelli. Avant cette rencontre, l’ex-attaquant de Manchester United s’était plutôt montré timide avec son nouveau club (un seul but inscrit). Mais, toujours dans les bons coups, il a cette fois-ci profité de très belles passes décisives de ses coéquipiers Alexis Sanchez et Oxlade-Chamberlain, ainsi que des errements de la défense turque, pour trouver le chemin des filets. Battu à Dortmund il y a deux semaines, Arsenal réagit de fort belle manière. Seul point noir pour les hommes d’Arsène Wenger : l’expulsion du gardien Wojciech Szczesny, qui a permis la réduction du score de Yilmaz sur pénalty (63e minute). De son côté, Galatasaray, annoncé comme un possible outsider, affiche clairement ses limites.

Anderlecht-Borussia Dortmund : 0-3

Après avoir battu Arsenal lors de la première journée, le Borussia Dortmund a confirmé ses très bons débuts en ligue des champions en allant s’imposer largement en Belgique. Malgré un début de championnat délicat (seulement douzièmes de Bundesliga après six journées), les hommes Jurgen Klopp se montrent pour l’instant impeccables sur la scène européenne et ont une nouvelle fois pu compter sur leurs recrues offensives : l’Italien Ciro Immobile a ouvert le score dès la 3e minute avant que le Colombien Adrian Ramos ne signe un doublé peu après son entrée en jeu (69e et 79e).

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéCinéma

Qu’est ce qu’on appelle “la chronologie des médias”

À la uneCinémaCulture

Avant l'arrivée de Robert Pattinson, qui sont ces acteurs qui ont déjà incarné Batman ?

À la uneActualitéFaits DiversFrance

5 éléments pour comprendre … l’affaire Nordahl Lelandais

À la uneSéries Tv

Le tournage de Paris Police saison 2 (Paris Police 1900) commence

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux